Features

Paul Biya révoque le magistrat Etienne Ndjonkou

Conseil constitutionnel-Cour supreme-Cameroun Avocats
L’édition 2014 de la fête de la nativité sera à jamais un triste souvenir pour Etienne Ndjonkou, le président de la Cour d’appel de la région de l’Est. Confronté à des ennuis professionnels depuis un an, il vient de se voir exclure définitivement du corps de la magistrature.

En effet, Paul Biya, le chef de l’Etat camerounais et président du Conseil supérieur de la magistrature a signé un décret qui révoque Etienne Ndjonkou «du corps de la magistrature sans suspension des droits à pension, pour violation du secret de délibération avec remise à un avocat de l’une des partis au procès, du manuscrit de son projet de décision» explique le texte signé par Paul Biya.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

La décision prise par la plus haute «autoritaire judiciaire» du pays est l’aboutissement d’une procédure disciplinaire qui dure depuis septembre 2013. Accusé d’écart de comportement grave dans l’exercice de ses fonctions, Etienne Ndjonkou, nouvellement installé à Bertoua en provenance de Douala, avait d’abord été suspendu de ses fonctions par Laurent Esso, le Ministre d’Etat, Ministre de la Justice garde des sceaux. Une suspension entérinée le jeudi 18 décembre dernier dans les locaux du palais de l’Unité à Yaoundé, lors d’une réunion du Conseil supérieur de la magistrature.

 

Adeline Atangana

Populaires cette semaine

To Top