Features

Paul Biya encore absent au sommet de l’Union Africaine

Mayo-Baléo-président_paul_biya_Rdpc_Cameroun_MISCA

La 24ème session de la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de l’Union Africaine (UA) vient d’être ouverte au siège de cette organisation panafricaine à Adis-Abeba en Ethiopie. La particularité de cette assise est qu’elle se penchera sérieusement sur la lutte contre le terrorisme en Afrique, et spécifiquement sur le cas boko haram.

Cette secte islamiste,  faut-il le rappeler, pollue la vie des nombreuses populations simples dans toute la zone du lac Tchad. Le Cameroun est donc concerné au premier chef par cette question inscrite au coeur des débats. Et, comme souvent, le pays n’y est pas représenté au sommet. L’on se serait pourtant attendu à ce que le chef de l’Etat Paul Biya fasse personnellement le déplacement pour faire passer ses idées, porter la voix du Cameroun et se prononcer sur les autres thèmes (et pas des moindres) inscrits à l’ordre du jour. Surtout qu’il y a quelques jours, le 08 janvier 2015, devant le corps diplomatique, il déclarait qu’il fallait une réaction  globale face à des menaces globales. Et que par la suite, de par leurs attitudes et autres déclarations, certains pays semblent écouter cet appel et accepter cette main-tendue du Cameroun.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

La curiosité dans cette affaire est que jusqu’à présent, aucun média public n’a fait allusion à cette réunion pourtant connue longtemps à l’avance. Le Cameroun y est représenté au  niveau ministériel. Mais, doit-on le dire, dans ce genre de sommet, lorsque des décisions doivent se prendre (comme la toute nouvelle élection de MUGABE comme président en exercice de l’UA), et des précédents existent, seuls les Chefs d’Etat et de Gouvernements ont voix au chapitre.

D’ailleurs, c’est l’intitulé de la Conférence de l’UA : conférence des chefs d’Etat et de Gouvernement!

Comment comprendre une telle « méprise » des sommets africains par celui-là même qui, chaque fois que l’occasion lui est donnée, appelle à une union-sacrée contre les ennemis de l’Afrique en général et du Cameroun en particulier ? Est-il possible de tenter une explication à cette énième absence de Paul Biya chef de l’Etat camerounais qui, en ce moment, se trouve à  Mvomeka ?

Via Emmanuel MIMBÈ.

Populaires cette semaine

To Top