Features

Paul Biya donne congé à ses ministres

Paul_Biya_ministres_croissance-gouvernement-coach

Les membres du gouvernement et assimilés devraient à cet effet faire parvenir au Premier ministre dans les prochains jours, la période et la destination sollicitées. Des sources crédibles, le chef de l’État a instruit le Premier ministre de lui proposer sous quinzaine, les dates et lieux choisis par chacun des membres du gouvernement pour des vacances.

Instruction répercutée aux concernés par Philemon Yang lors du récent Conseil de cabinet tenu à l’«Immeuble Étoile» vendredi 26 juin, apprend-on. Après cette collecte de données, le chef du gouvernement, en liaison avec le secrétariat général de la présidence, après avis du président de la République, établira un calendrier des départs en congés. Selon des indiscrétions à la tour de marbre d’Etoudi, afin d’assurer la continuité de l’activité gouvernementale, les départs en congé au sein du gouvernement se dérouleront cette année en trois vagues successives. Cet agenda fera donc mention des personnalités désignées pour assurer l’intérim pendant l’absence des titulaires aux différents postes.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Conformément au décret du 24 mai 1980, modifié et complété par celui du 1er juin 2001, fixant le régime des congés administratifs des membres du gouvernement et assimilés, les ministres jouiront officiellement de leur période de repos annuel durant la période allant du 1er août au 15 septembre. Toujours selon les mêmes dispositions réglementaires, ils auront droit chacun à un congé de trois semaines consécutives. Selon le décret susmentionné, les membres du gouvernement et assimilés bénéficiant du congé annuel, après un an de service effectif, doivent en jouir au Cameroun. A ce titre, ils ont droit au transport gratuit aller et retour pour eux-mêmes, leurs enfants mineurs à charge et une épouse, de Yaoundé au lieu des vacances. Ils ne peuvent choisir qu’une seule localité de destination aux frais de l’État. Il leur est alors délivré un ordre de mission et ils bénéficient des frais de mission. Par contre, les titulaires d’un congé de trois semaines, après deux ans de service effectif, peuvent en jouir à l’étranger et aux frais du contribuable. Ils ont droit au transport gratuit aller et retour pour eux-mêmes, et le cas échéant pour une épouse, du Cameroun au pays de destination. Il leur est délivré un ordre de mission et en bénéficient des frais, à condition que le pays choisi ne se trouve pas au-delà d’un rayon de 6000 km à partir de Douala. Au-delà de ce rayon, les intéressés supportent les frais supplémentaires de voyage. Où iront donc nos ministres en congés cette année ? Nous y reviendrons.

Nadine Bella

Populaires cette semaine

To Top