Features

Paul Biya condamne des attentats « lâches et odieux »

Paul Biya-Epervier-Detournements-remainement-réseaux sociaux

Le président camerounais Paul Biya a condamné lundi le double attentat-suicide « lâche et odieux » ayant fait 11 morts dans l’extrême nord du pays, en proie aux islamistes nigérians de Boko Haram, et appelé à une « sécurisation accrue » du territoire.

Le président Biya « condamne avec fermeté ces attentats lâches et odieux », et « a donné aux forces de défense et de sécurité des instructions fermes sur les mesures à prendre en vue d’une sécurisation accrue de notre pays », selon un communiqué de la présidence lu à la radio d’Etat, qui confirme le bilan de 11 morts, dont un soldat tchadien, dans l’attaque survenue dimanche soir.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Il « exhorte les populations à la plus grande vigilance, réaffirme sa détermination à ne ménager aucun effort pour veiller à ce que le Cameroun poursuive dans la paix, la sécurité et la sérenité sa marche inexorable vers l’émergence », poursuit la présidence. Dimanche, « deux explosions criminelles causées par deux kamikazes sont survenues respectivement à 19H00 et 19H05 (locales) à Fotokol, localité camerounaise située en face de la ville nigériane de Gamboru », précise le communiqué.

Le bilan officiel de ces attentats est de 11 morts, « 10 civils et un militaire tchadien » ainsi que les deux kamikazes, et sept blessés, dont quatre soldats tchadiens et trois soldats camerounais.

© Source : AFP

Populaires cette semaine

To Top