Features

Passeport biométrique CEMAC,Processus de production…

passeports-cemac-camer24

Le mardi 10 septembre 2013 est le jour retenu pour le lancement de la production massive des passeports biométriques au Cameroun.

La présentation de ce document sécurisé a eu lieu le 20 août dernier à la Direction Générale à la Sûreté Nationale (DGSN). Jusqu’ici alors, le système de traitement en vigueur du nouveau passeport n’autorisait que la fabrication de 400 documents par jour. Dès mardi, De La Rue, qui est l’imprimerie en charge de cette production, passera à la fabrication de 1300 passeports biométriques par jour. Dans l’optique d’une bonne maîtrise de la qualité et de la quantité de la production, une salle spéciale a été aménagée dans les locaux de la DGSN. Pour Issa TCHIROMA, cette intensification de la production ne prendra fin que lorsque les besoins seront tous satisfaits. Ceci d’autant plus que dès janvier 2014, le document sécurisé devrait permettre à ses détenteurs de circuler librement sans visa dans les six pays de la Communauté Economique et Monétaire d’Afrique Centrale (CEMAC).

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Le passeport biométrique CEMAC est un document sécurisé qui contient à la fois des informations biologiques et biométriques spécifiques à son propriétaire. Des éléments qui se retrouvaient déjà dans le passeport physique. Le nouveau document est cependant protégé par une clé d’infrastructure publique qui permet la lecture des informations contenues dans une puce partout dans le monde. C’est cela qui confère à ce passeport CEMAC, une authenticité certaine. Il donne à son détenteur l’assurance d’un traitement diligent au niveau des portes d’entrée et de sortie de différents pays. Pour les polices des frontières, cet instrument constitue une véritable garantie sécuritaire tous azimuts. Cette pièce répond ainsi aux normes de l’Organisation de l’Aviation Civile Internationale (OACI).

Au delà de ces normes et de ces privilèges, un dispositif sécuritaire est aménagé pour que cette libre circulation des biens et des personnes soit encadrée. Le pacte de non agression, l’accord d’extradition et de coopération judiciaire sont bien d’atouts qui permettront aux autorités des pays membres de freiner l’enthousiasme des malfrats. Le CEMAC mettra également à contribution le bureau Afrique centrale de l’OIPC-Interpol. (Police Internationale). Il est important de rappeler que le Cameroun est le premier pays à se lancer dans ce processus de production des passeports biométriques de la zone CEMAC. Ce qui fait de lui l’avant-garde de la CEMAC des peuples.

Par APK

Populaires cette semaine

To Top