Features

Les partisans de Bell refusent la main tendue de Tombi à Roko

Fécafoot-comité-de-normalisation-Bell-Joseph-Antoine

Les opposans de la Fécafoot assimilent la déclaration d’intention de son nouveau président à de simples promesses électorales. L’appel au rassemblement du nouveau président de la Fédération camerounaise de football (Fécafoot)Tombi à Roko Sidiki,  n’est globalement pas bien accueilli par ceux qu’il a ciblés.

Lundi 28 septembre 2015 peu après son élection, le nouveau patron du football camerounais déclarait: «Ma première action consistera donc à passer des coups de fil et de rendre visite à certains de nos contradicteurs qui sont bien connus: Ekeke Eugène à Douala, Nkou Mvondo à Ngaoundéré, Bell Joseph Antoine, parce que je pense que nous aurons besoin de toutes ces intelligences». Les partisans de Joseph Antoine Bell, un des candidats recalés à l’élection du président de l’instance faîtière du football camerounais et grand pourfendeur de tous ceux qui dirigent la Fécafoot depuis 1996 la rejettent.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

«Ce sont des déclarations politiques assimilables à des promesses électorales. Et puis, son entourage ne le laissera jamais se rapprocher de Bell. Pensez-vous qu’un David Mayébi verra d’un bon œil un rapprochement Tombi-Bell ?», interroge Mathieu Nathanael Njog, le porte parole de Littoral Maison Mère, le groupe dont  l’ancien gardien des Lions Indomptables était un des leaders. Eugène Ekeke, lui n’est pas aussi hostile. Il se montre néanmoins prudent. «Ce sont des déclarations. Je ne veux pas réagir à des déclarations», nous répond-t-il avant d’ajouter: «tactiquement, c’est bien joué. Quand il m’appellera, je vous le dirai», promet-t-il au reporter de Cameroon-Info.Net.     

Robert Ndonkou

Populaires cette semaine

To Top