Features

Ouverture prochaine du Centre des urgences de Yaoundé

Centre-National-des-urgences-de-Yaoundé

Le budget prévisionnel a été adopté lors de la première session ordinaire du Comité de gestion, tenue jeudi et vendredi derniers à Yaoundé.

Les choses se précisent au Centre des urgences de Yaoundé. Le jour d’ouverture n’est pas encore arrêté, mais tout porte à croire qu’il n’est pas bien loin. Après l’installation du directeur et du président du Comité de gestion en novembre, en fin de semaine dernière, jeudi et vendredi précisément, l’instance a tenu ses premières assises. Augustin Thierry Edzoa, le président du comité de gestion, le Dr Louis Joss Bitang à Mafock, le directeur et les autres membres ont adopté l’organigramme, le programme d’action et le budget prévisionnel de la structure pour l’année 2015 : 3.454.955.263 de F. Le président du Comité de gestion a laissé entendre les travaux ont posé les bases d’une gestion saine du Centre au bout de ces deux jours.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Seulement, l’urgence d’une session extraordinaire du Comité de gestion s’impose.  Car cette dernière aura pour objet de servir de cadre à l’examen des besoins urgents exprimés par la direction du Centre. La Charte du malade, le règlement intérieur, ainsi que les conventions avec l’Hôpital central de Yaoundé et d’autres formations sanitaires pourront aussi être discutées. Avant de mettre un terme à cette première rencontre, Augustin Thierry Edzoa a expliqué aux membres du Comité de gestion que « le Centre des urgences dont nous venons de mettre sur pied les bases de travail est une mission collective. C’est un chantier régalien qui tient à cœur à la plus haute autorité du pays, le président Paul Biya. » Il a ainsi souhaité au directeur du Centre un grand succès dans le pilotage de ce navire qui lui est confié. « Vous n’avez pas encore tous les matériels et tout le personnel dont vous avez besoin pour un fonctionnement optimal du Centre, mais faites démarrer l’institution avec ce qui est déjà mis à votre disposition, le reste suivra », a-t-il conclu.

Elise ZIEMINE, Carine TSIELE (stagiaire)

Populaires cette semaine

To Top