Société

Orientation scolaire et universitaire: Zoom sur les métiers de l’informatique

l'informatique

Les opportunités d’emploi  dans ce secteur seront présentées aux jeunes mercredi prochain à Yaoundé. C’est une initiative du Cosup en partenariat avec l’IAI-Cameroun. Parce que le domaine de l’informatique apparaît sans doute comme une niche en matière de création d’emplois de nos jours, le Centre-pilote d’orientation scolaire, universitaire et professionnelle de Yaoundé (Cosup), une structure du ministère de l’Emploi et de la Formation professionnelle organise dès demain à partir de 12 h dans l’enceinte du lycée d’Etoug-Ebé de Yaoundé, un programme dénommé « Zoom-métiers » qui va s’intéresser aux métiers de l’informatique.

En partenariat avec l’Institut africain d’informatique (IAI-Cameroun), les jeunes scolaires, étudiants, chercheurs d’emploi, éducateurs, parents et responsables des centres de formation professionnelle vont être entre autres édifiés sur les métiers de l’informatique. Il s’agit de présenter au public les filières à la pointe dans ce secteur, les structures de formation existant au Cameroun, les opportunités d’emploi  et les modalités du concours d’entrée à l’IAI-Cameroun session d’avril prochain. L’objectif étant de mettre l’accent sur le développement des Technologies de l’information et de la communication (Tic) qui devrait ainsi contribuer à la multiplicité d’opportunités d’insertion professionnelle pour l’émergence du Cameroun à l’horizon 2035.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Pour cette séance d’aguichage, des jeunes aux métiers de l’informatique, le zoom-informatique comportera deux principales parties. Il s’agit de l’exposé des professionnels sur la création d’emplois, les perspectives de carrière, les offres de formation nationale et internationale et des ateliers pratiques présentant les professionnels dans l’exercice de leur métier. Grâce aux photos, graphiques et statistiques, le public pourra mesurer la mise en œuvre de cette stratégie basée sur  les TIC qui prévoit de multiplier par 50 le nombre d’emplois directs et indirects. Ainsi en s’engageant dans ce corps de métier, les jeunes sauront à quoi s’en tenir en toute connaissance de cause.

Sorèle GUEBEDIANG à BESSONG

Populaires cette semaine

To Top