Features

Cavaye Yéguié redoute des détournements de fonds dans l’organisation des CAN 2016 et 2019

CAN-Cavaye-Yeguié-Djibril-contrôle-Boko-Haram

Le 2 juin dernier s’est ouvert la session parlementaire du mois de juin. Lors de son discours Cavaye Yéguié Djibril, le Président de l’Assemblée Nationale (PAN) a fait une mise en garde quant à l’organisation des Coupes d’Afrique des Nations (CAN) 2016 et 2019.

Le quotidien Le Jour édition du 3 juin 2016 indique qu’il s’inquiète de la conduite des chantiers de ces évènements sportifs. Il redoute des détournements de fonds et il évoque l’année 1972. «L’exemple de la CAN de 1972, cet épisode malheureux de l’histoire de notre football nous parle encore, 44 ans après», déclare le PAN. «Faisons preuve de patriotisme, de civisme et de probité dans la gestion des ressources qui nous sont confiés», ajoute-t-il.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Pour le journal, le PAN a utilisé la subtilité pour laisser  «glisser le message, sans entrer dans les détails». Le quotidien rappelle que ces inquiétudes de Cavaye ne sont pas nouvelles. Car à la session de mars dernier il s’était déjà montré préoccupé par la lenteur de la réalisation des infrastructures sportives de la CAN féminine et de la CAN masculine. Seulement la différence avec cette fois-ci est qu’il «attire l’attention sur la gestion des fonds, sans dire s’il détient des éléments sur de quelconques malversations».

Pour parler de la CAN de 1972 tenue au Cameroun et dont Cavaye Yéguié cite, pour beaucoup, elle est restée célèbre dans l’histoire d’une part à cause de l’échec de l’équipe nationale, et d’une autre part à cause des scandales de malversations financières. On a avait noté entre autres des problèmes avec les billets d’accès au stade et même dans la construction des infrastructures.

Liliane J. Ndangue

Populaires cette semaine

To Top