Features

Opération epervier: Robert Nkili entendu par la police à son domicile

Réformes-Sécurité-routière-robert-nkili

D’après Certains sources , quelques jours, auront permis à la justice de se mettre en branle dans le cadre d’une affaire concernant l’ancien Ministre des Transports Robert Nkili. Le beau-frère du Président Paul Biya en route pour Kondengui ?

Après le réajustement ministériel survenu le 2 Octobre, la presse camerounaise, dans une symphonie inhabituelle avait repris en chœur les prochains déboires qui attendraient plusieurs ministres déchus. Les affaires bien connues du public comme celles concernant Louis Bapes Bapes ou Essimi Menye avaient réussi à estomper le doute sur d’éventuelles interpellations et incarcérations de certaines pontes. Aujourd’hui, avec le recensement et la réhabilitation de plusieurs cellules VIP à la prison centrale de Kondengui par les responsables de la prison, les choses se précisent.

Nos sources qui nous précisent qu’à part les affaires bien connues, existent celles dont la presse n’a pas réussi à discerner. Celle concernant un détournement de 7 milliards de Fcfa et impliquant l’ancien Ministre Amba Salla nous a été révélée. Idem pour Robert Nkili.

D’après notre source, l’interrogatoire musclée dont à fait l’objet lundi 12 Octobre 2015 l’ancien Ministre des Transports Robert Nkili aurait un rapport étroit avec la corruption aggravée qui a entourée l’achat exorbitant des avions chinois qui restent jusqu’à présent inutilisés par l’aviation civile camerounaise. Robert Nkili qui avait réussi la « pirouette » devant l’Assemblée Nationale de renvoyer la faute sur Nganou Djoumessi et Bello Bouba Maïgari, avait ainsi ouvert complètement la boîte à pandore et permis d’envoyer le dossier expressément recommandé à la police afin d’y voir plus clair. Les députés Nitcheu et Joshua Osih ayant enfoncé le clou en demandant une enquête parlementaire.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Pour le cas Amba Salla, le marché de construction de la route Mengong-Sangmélima devrait permettre de démasquer un sulfureux détournement de 7 milliards de Fcfa. D’après des sources, Amba Salla en complicité avec d’autres personnes aurait demandé de virer la somme querellée dans le compte d’une société fictive alors que l’adjudicataire ayant gagné le marché à savoir Galdiano réclamait et continue à réclamer le paiement intégral des travaux effectués sur le premier tronçon depuis des mois. Notre source ayant même affirmé qu’une partie de l’argent prévus pour les indemnisations de cette route avaient été payées par Galdiano dans le souci de faire avancer les travaux. L’information remontée au Chef de l’Etat le 28 Septembre 2015 aurait permis de sceller le sort d’Amba Salla.

Alors que nous mettions sous presse, une autre information faisant état de l’hospitalisation à l’hôpital de la CNPS d’Essimi Menye indiquerait que la raison de celle-ci serait un AVC que l’ancien Ministre de l’agriculture et du développement rural aurait eu entre temps. Du fait de son âge, un endocrinologue qui a requis l’anonymat ajoutera que « ce n’est une surprise compte tenu de son âge » et selon lui, « dans cet hôpital il va valoir qu’on applique un protocole médical draconien pour vérifier avec exactitude les dégâts qui auraient pu être causé par cette crise. Il va ainsi de soi, finira-t-il qu’il faut un scanner de la tête et la prescription d’un produit hautement efficace tel que Exforge (le grammage dépendra du prescripteur) pour réguler le rythme cardiaque. » Essimi Menye Lazare refuse-t-il d’affronter la justice après les forfaits perpétrés lors de ses fonctions de Ministre ? Just Wait and See.

Populaires cette semaine

To Top