Actu'Décalée

Opération épervier: David Nkotto Emane (Camtel) et Ahmadou Vamoulké (Crtv) bientôt en route pour Kondengui ?

David-Nkoto-Emane-Camtel

Ce ne serait plus qu’une question de temps, d’après le journal « L’épervier » qui annonce pour les prochains jours, l’arrestation de deux directeurs généraux d’entreprises publiques à savoir David Nkoto Emane de Camtel et Ahmadou Vamoulké de la Crtv.

Le directeur général de Cameroun télécommunications (Camtel) David Nkoto Emane, et son homologue de la Cameroon radio and television (Crtv), Ahmadou Vamoulké, sont annoncés du côté de la prison centrale de Kondengui à Yaoundé dans le cadre de l’opération épervier. L’information est donnée par le journall’épervier dans la parution de ce mercredi 12 août 2015 qui cite une source selon laquelle Foumane Akame, conseiller juridique du chef de l’Etat Paul Biya et par ailleurs secrétaire permanent du conseil supérieur de la magistrature aurait déposé sur le bureau du président de la république deux dossiers « mettant à nu les concussions perpétrées par deux directeurs généraux, en l’occurrence David Nkoto Emane, Dg de Camtel et Amadou Vamoulké, Dg de la CRTV ».

« Les deux prévaricateurs sont appelés à répondre des actes de forfaitures qui éclaboussent leur gestion à la tête des sociétés dont-ils président aux destinées. L’accord qu’aurait donné le chef de l’Etat pour le déclenchement du rouleau compresseur sur ces cas fait suite aux multiples auditions de ces deux Dg au tribunal criminel spécial (TCS) », peut-on lire dans les colonnes du journal L’épervier.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

L’hebdomadaire, qui estime par ailleurs que la reprise annoncée des arrestations semble aujourd’hui mettre en ballotage défavorable les directeurs généraux de Camtel et de la Crtv, n’hésite pas à citer Paul Biya en sa qualité de président national du Rassemblement démocratique du peuple Camerounais (Rdpc) qui disait, s’adressant à ses militants, que « les arrestations vont se poursuivre dans le cadre que la moralisation de la dépense publique ».

Dernière information et non des moindre dans l’article, le journal L’épervier nous apprend que jusqu’ici, les deux Dg incriminés n’auraient pas été placés sous mandat de dépôt après leurs auditions respectives au Tribunal criminel spécial (Tcs) grâce au lobbying du milliardaire James Ononbiono, pour le cas de Ahmadou Vamoulké ; et grâce à la corruption pour David Nkoto Emane qui aurait casqué près de 50 millions de FCFA.

L’épervier promet plus d’infos sur ces arrestations annoncées dans le cadre de l’opération épervier dans les prochaines parutions.

Patrick Dongo

Populaires cette semaine

To Top