Features

« On sait que ce sera difficile face au Cameroun »

Michel-Dussuyer-cameroun-guinée

La Guinée Conakry est passée tout prêt de la victoire mardi, face aux Eléphants de Côte d’Ivoire. Ça s’est joué sur des détails (1-1). Le Syli Natio,al ne veut pas commettre les même erreurs face aux Lions Indomptables qu’ils affrontent ce samedi à l’occasion de la deuxième journée dans le groupe D de cette CAN 2015. Michel Dussuyer, l’entraîneur de la sélection guinéenne prépare ses armes pour faire tomber le Cameroun.

Etre vigilants, produire un jeu fluide et demeurer concentrés dans les phases défensives, telles sont les consignes qu’il a donné à ses joueurs.

Que pensez-vous de cette équipe du Cameroun que vos joueurs affrontent ce samedi ?

C’est vrai que depuis le retour de la dernière Coupe du monde le Cameroun a revu son groupe, l’équipe a changé de visage. Même s’ils ont une belle ossature avec quelques joueurs expérimentés comme Stéphane Mbia, Nkoulou, Chedjou, des joueurs qui sont habitués des grandes compétitions, des joueurs qui ont de très bonnes qualités. C’est une équipe qui aime bien avoir des espaces avec des attaquants qui vont vite et qui sont capables de faire la différence. Il va falloir être vigilant à tout moment parce que cette équipe est toujours dangereuse sur le plan offensif, et défensivement elle est plus expérimentée avec des joueurs vraiment costauds. C’est vrai que rien n’est fait dans ce groupe, donc c’est un match dangereux, mais nous sommes habitués à gérer ça.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Quelles sont les consignes que vous donnez à vos joueurs après être passés à côté de la victoire face à la Côte d’Ivoire ?

J’étais moyennement satisfait de notre animation offensive contre la Côte d’Ivoire. On n’a pas déployé notre jeu comme on a l’habitude de le faire. On a aussi eu des difficultés sur le plan défensif, parce que cette équipe de Côte d’Ivoire a de meilleurs atouts sur le plan des individualités offensives. Pour le match contre le Cameroun, l’objectif c’est d’assoir notre jeu, que nos joueurs soient beaucoup plus mobiles, beaucoup plus concentrés dans les phases défensives. On doit avoir beaucoup plus de fluidité dans notre jeu pour mieux répondre au Cameroun qui est aussi dangereux que la Côte d’Ivoire. C’est un fait.

Est-ce que le style de jeu du Cameroun vous convient ?

C’est vrai qu’il y a des styles un peu similaires entre le Cameroun et la Côte d’Ivoire : ils ont des attaquants qui vont vite, qui aiment bien utiliser les espaces. C’est le genre d’équipe qui vous met en danger lorsque vous perdez le ballon. Il faudra gérer tout ça, resté en équilibre, ne pas laisser trop d’espaces aux attaquants adverses. Heureusement, c’est pratiquement le même style que la Côte d’Ivoire.

Après sa suspension, Seydouba Soumah qui est l’un de vos éléments clés sera-t-il titulaire lors de ce match ?

On pourra compter sur lui pour ce match, mais on sait que ce sera difficile face au Cameroun. Ça l’a été contre la Côte d’Ivoire comme ce le sera contre le Mali. Nous avons récupéré Seydouba pour étoffer notre effectif, donc c’est bon pour nous. On sait que Seydouba a fait une très belle campagne durant les éliminatoires, c’est un joueur qui peut se montrer dangereux, qui peut beaucoup aider l’équipe.

Par Arthur Wandji, à Malabo

Populaires cette semaine

To Top