Features

Normes: Un Certificat de reconnaissance décerné au Cameroun

Normes-normalisation-Charles-Booto-à-Ngon-Anor
Le Cameroun à travers le directeur général de l’Agence des normes et de la qualité (Anor), Charles Booto à Ngon, vient de recevoir un certificat de reconnaissance de l’Organisation africaine de normalisation (Oran) pour son excellent service rendu à l’organisation.
Le Cameroun vient une fois de plus de décrocher une distinction internationale. En effet, l’Organisation africaine de normalisation vient d’attribuer au directeur général de l’Agence des normes et de la qualité (Anor), Charles Boniface Booto à Ngon, un certificat de reconnaissance. C’était au cours des assises de la 21ème Assemblée Générale de cette institution qui vient de se tenir à Addis-Abeba en Ethiopie. Ce prix représente le fruit de plusieurs années d’un leadership efficace.
En effet, parmi les arguments qui ont motivé le choix du pays, figurent son leadership efficace en tant que vice-président de l’ARSO, l’Organisation Africaine de Normalisation ; la mobilisation appréciable des pays de l’Afrique francophone autour de l’instance faitière des normes dans le continent noir ; l’organisation exceptionnelle de la dix-neuvième Assemblée Générale de l’organisation Africaine de Normalisation au Cameroun et enfin le renforcement de la participation financière et technique du Cameroun au sein de cette organisation.
Le quotidien à capitaux publics, Cameroon Tribune, révèle dans son édition du mardi 6 octobre qu’à cette occasion, le secrétaire général de l’Oran, Hermogene Nsengimana, a fait savoir que le Cameroun a rendu un service louable et exemplaire à l’organisme. Il n’est que justice qu’il reçoive des félicitations et des honneurs. Le pays a notamment contribué à la transformation de l’organisme en une véritable organisation panafricaine en offrant des opportunités de normalisation sur le continent. L’autre bon point, c’est que le Cameroun a fixé les intérêts et les priorités de développement  de l’Afrique en prenant en considération que cette période est un temps de transformation, de développement, de croissance et de création d’emplois.
 
Le Cameroun fait aujourd’hui, parti des acteurs de poids dans la normalisation au niveau régional et international, à travers l’Anor. En fait, le pays est membre de plusieurs organisations internationales de normalisation. A l’instar de l’Organisation internationale de normalisation (ISO), du Codex alimentarius, de la Commission électrotechnique internationale (CEI), du Réseau de normalisation et francophonie (RNF), et bien d’autres.

Populaires cette semaine

To Top