Features

Nigeria : Boko Haram massacre 2000 personnes

Boko-Haram-attaque-kolofata

Amnesty International a été formel, au moins 2000 personnes auraient été massacrées par Boko Haram cette semaine dans la ville de Baga.

Si le bilan est confirmé, il s’agit du pire massacre de l’Histoire récente du Nigeria. Boko Haram aurait complètement rasé au sol la ville de Baga dans le nord du pays et tué plus de 2000 personnes qui se trouvaient sur place. Cette attaque et cette prise de contrôle de la localité interviennent dans un contexte très particulier pour le Nigeria qui se retrouve confronté à une montée en puissance du groupe terroriste. Boko Haram qui est implanté sur une partie du territoire cherche à étendre ce qu’il appelle son « califat islamique ». La méthode pour y parvenir consiste à prendre possession des villes et villages qui se trouvent dans les environs des territoires déjà sous contrôle.

Face à la détermination des terroristes, l’armée ne parvient pas à les faire reculer et à lutter efficacement. La population très inquiète est désormais dans un esprit de défiance vis à vis des militaires qui ne sont pas en mesure de les protéger. Vendredi c’est dans la ville de Damaturu au nord-est que des affrontements ont eu lieu entre les terroristes et les forces armées nigérianes. Les hommes de Boko Haram seraient entrés dans la localité avec des fusils mitrailleurs et auraient tiré à l’aveugle sur tous les habitants qu’ils croisaient. L’armée présente non loin aurait alors répliqué.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Un bilan effroyable depuis un an

Ce massacre de Baga illustre la montée en puissance du groupe terroriste. Son leader Abubakar Sheikau a visiblement décidé depasser une étape en menaçant directement le président camerounais Paul Byia. Le Cameroun qui mène de nombreux raids contre le groupe terroriste est en train de devenir l’ennemi de Boko Haram et le seul dans la région qui puisse lui résister d’autant plus que le Nigeria n’y parvient pas. L’armée camerounaise a d’ailleurs lancé plusieurs offensives aériennes et terrestres pour empêcher les terroristes de s’infiltrer sur le territoire. L’objectif de Boko Haram est très clair, il s’agit de s’implanter au delà des seules frontières nigérianes.

Alors que le Nigeria est entré en campagne électorale, la multiplication des massacres pourrait très lourdement peser dans le résultat. L’actuel chef de l’Etat, Goodluck Jonathan, ne parvient pas à rétablir la sécurité et la corruption de son armée est considérée comme étant en partie responsable de la situation. Alors que près d’un quart du PIB du pays est alloué chaque année à la défense, les résultats sont inexistants et Boko Haram poursuit sa progression.

Face à la situation personne n’est actuellement en mesure de dire quelle stratégie sera employée par l’armée nigériane qui semble complètement dépassée. Il n’en reste pas moins que devant la désorganisation et l’inefficacité des autorités nigérianes Boko Haram est en position de force. Une situation dramatique qui risque de plonger le pays dans une crise sans précédent.

La Rédaction

Populaires cette semaine

To Top