Mboa'Actu

Niat Njifenji rempile au Sénat

sénat-président-Marcel-Niat-Njifenji-Boko-Haram

Le président de la chambre a été réélu hier au cours d’un processus qui a enregistré l’entrée d’un nouveau questeur. Le suspens aura été de courte durée hier au palais des Congrès de Yaoundé pour cette séance plénière consacrée à l’élection du bureau définitif du Sénat. Au cours de ces travaux qui ont été ouverts par le doyen d’âge, Nfon Victor Mukete, c’est à une très large majorité que Marcel Niat Njifenji a été reconduit à son poste.

Sur les 97 votants, la chambre ayant depuis sa création perdu trois de ses membres, le président sortant a recueilli 83 suffrages en sa faveur. Sous les ovations de ses collègues, il est appelé à s’installer au perchoir par le président du bureau d’âge. Il lui revient ensuite de continuer avec le processus électoral qui a vu la quasi-totalité des 17 membres du bureau sortant réélus. L’on a enregistré une seule entrée, c’est celle du sénateur Otte Andrew Moffa de la région du Sud-Ouest au poste de questeur, en remplacement de Njifua Lucas Fontem, décédé.

Le processus électoral terminé, Marcel Niat Njifenji a pris la parole. Ses premiers mots ont été de gratitude. D’abord à un homme, le président de la République Paul Biya pour la confiance qu’il lui a à nouveau témoignée. « Je voudrais le rassurer de ma disponibilité à travailler à ses côtés avec engagement et loyauté », dira-t-il. Il témoignera également sa reconnaissance à sa formation politique, le RDPC, puis à ses collègues sénateurs qui ont choisi de voter pour lui.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Le reste de l’allocution du président du Sénat aura été l’occasion de dire la solidarité de la chambre à l’endroit des populations victimes des exactions de la secte Boko Haram dans la région de l’Extrême-Nord. Marcel Niat Njifenji, tout en assurant le président de la République de l’engagement du Sénat à ses côtés pour l’éradication de ce fléau, a annoncé que les sénateurs mettent à la disposition des populations déplacées dans la partie septentrionale, la somme de 100 millions de F. Sur ce plan, il a tenu à remercier ses collègues pour leur prompte réaction à participer à cet acte de solidarité.

Marcel Niat Njifenji dira également sa gratitude au gouvernement qui vient de mettre à la disposition de l’institution qu’il dirige 57 bureaux pour lui permettre de mieux asseoir ses structures. Il reste attendu dans les prochains jours, la mise en place des neuf commissions générales de la chambre. Toutes choses qui vont permettre au Sénat de se tenir une fois encore prêt à jouer pleinement son rôle dans l’arsenal institutionnel camerounais.

Jean Francis BELIBI

Populaires cette semaine

To Top