Dossiers

Nguini et Nganang a qui profite le clash ?

owona-nguini-nganang-camer24

Les « PRO Nguini » et les « PRO Nganang » vont entrer dans les « PROblèmes »: si Ateba de Nguini et Lapiro de Nganang sont au ciel, pardon qu’ils les « PROtègent !»

Le Cas Nguini et Nganang 

MBAPES  MBAPES est monté, Mbapes Mbapes est descendue. La presse s’est tue présentement ; les chaines de télévision aussi, les réseaux sociaux aussi. Ils ont tous compris qu’on a juste fait un petit poisson d’avril au Minesec. Mais en attendant que les enquêtes se poursuivent, deux intellectuels Camerounais, comme ils aiment bien se faire appeler, ont consenti à une bouillante  animation de la « scène nationale ».  Puisque les faits sont révélés tels qu’ils ont été subjectivement captés, voici la version dramatisée, je voulais dire théâtralisée du spectacle entre deux « humoristes » qui viennent de se découvrir sur les planches, et qui attendaient le départ de deux Camerounais pour se « tendre la main ».  Il fallait très vite dramatiser ça en une langue simple et simplifiée pour que les enfants voient ce que « leurs pères » font.

nguini-nganang-camer24

nguini-nganang-camer24

La Scene

NGANANG : allo, c’est comment non Nguini ? J’ai appris le décès  de Charles. Mes condoléances vraiment. Mais gars attends un peu,  comment tu oses dire qu’il est héros national ?

NGUINI : Nganang pardon, ne me viens pas mal stp. Avant de commencer, Tu es où ?

NGANANG : je suis à New York non ?  Tu ne sais pas ?

NGUINI : tu es à New York hein ? Okay ! Prends l’avion maintenant-maintenant, là -là-là, tu viens me dire, ce que tu es entrain de dire là… tu sais que tu es à des milliers de km et quand tu parles loin comme ça, le réseau dérange.

NGANANG: yé yé yé yé! Vois moi quelqu’un ? Je dis hein ? Tu crois que tu es patriote plus que qui non ? Ah dis donc laisse moi ça ! Tu ne sais pas qu’il y’a beaucoup de camerounais qui se sont battus et qui s’investissent et se donnent en holocauste pour le Cameroun à distance ? Tu sais que Félix Moumié est mort en exil pour le Cameroun ?

NGUINI : donc c’est ton plan hein ? Tu veux….tu veux… tu veux  aussi mourir là-bas pour être héros national hein ? Petit frère tu viens d’atteindre la puberté de l’intelligence. Tu as lancé ton caillou quand l’oiseau était déjà parti.  Tu vas venir rester ici. Et je vais voir si tu peux même donner cour là où j’enseigne. N’es ce pas facebook est devenu  ta maison d’édition ? Si tu es fort viens ici me parler dans les télévisions où on m’invite souvent. Un « newyorkiste » comme toi.

NGANANG : gars qui t’a appris ça ? Owona on dit Newyorkais…

NGUINI : petit frère, tu ne connais rien…C’est nous qui organisons.

NGANANG : tu parle comme si tu blaguais. N’est ce pas tu es de l’immanence ? Quand quelqu’un dit quelque chose qui n’est pas comme pour vous, ça vous n’énerve non ? Voila pourquoi Charles Ateba est mort vous l’avez canonisé héros et quand Lapiro est mort, ça n’a rien dit à personne non ?

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

NGUINI : je dis hein petit, tu sais ce que Eto’o avait fait au journaliste là non ?

NGANANG ; non, je connais seulement ce que Charles Ateba cautionnait pendant la tyrannie et le martyr des prisonniers de MFou. Tu connais aussi ça ?

NGUINI : descends un peu…Parles le français simple. Tu veux épater qui ? Je sais que le français c’est ta chose. C’est normal parce que tes maitres sont les occidentaux non ?  Enfant de colon !! Parles comme tu parlais dans « temps de chien » !!!  Félon !

NGANANG : je suis enfant de colon hein ? Tu ne vois pas aussi que tu es Fang-béti ? Le pays organisateur …

NGUINI : regarde moi le racis…euh pardon le tribaliste si ! Donc tu crois tu crois  que….

NGANANG : Oui vous êtes tous de la droite !!!

NGUINI : n’est ce pas tu es gaucher ? Tu es le seul qui sait critiquer les choses au Cameroun non ? Manipulateur….

NGANANG : entre toi et moi qui est manipulateur ?

NGUINI : nooo papa, c’est moi le manipulateur. N’est ce pas moi qui ne veut pas héroïser Charles Ateba parce qu’il dénonçait les pratiques   de mes amis au pouvoir non?

NGANANG : je dis hein Nguini, tu ne vois pas que Charles Ateba mentait ? vrai-vrai ! Il criminalisait tant le succès pourquoi ? Il invente les pédés par ci par là !

NGUINI : même si il a inventé, il a inventé comme toi ? « Populisme de droite » veut dire quoi Nganang ? Yaaa !!! Je suis même sûr que tu avais écrit ça depuis. Si c’était moi qui  partais avant Charles Ateba, tu devais toujours lancé cette controverse. En tout cas je te dis, si tu veux tu ne crois pas ! Si ça te choque tu pleurs : CHARLES ATEBA est un héros…

NGANANG : il ne l’est pas !! C’est plutôt Lapiro !

NGUINI : bon ça va, ce sont tous deux des héros..Mais Charles c’est le VRAI.

NGANANG : il ne peut que être le VRAI…est ce qu’il s’appelait Kenfack ? Ou Kengne ? Gros jaloux !

NGUINI : regardes-moi un intellectuel… Je dis hein ? Tu crois que tu es entrain d’écrire le Tom 2 de « temps de chien » ? Je te dis Charles Ateba est un héros…

NGANANG : c’est LAPIRO…renseigne toi chez ton père.

NGUINI : gars c’est la dernière fois…ne mets plus le nom de mon père dans tes choses là… En tout cas je te dis que c’est Charles Ateba le héros.  La prochaine fois avant de me parler il faut d’abord te laver. Te laver de ton orgueil. Tu sens le tribalisme.

NGANANG : je m’attendais à ce genre de paroles venant de toi. Vous voulez toujours étouffer la pensée progressiste qui parfois se heurte contre la cloison que vous avez construite entre la morale (moi) et la perfidie (vous).

NGUINI : yé yé yé ! Vois-moi quelqu’un tu crois que toute l’intelligence du Cameroun est dans ta tête ? En passant il ne faut pas me confondre hein ? Je défends et me bat pour ce pays hein ?

NGANANG : plus que qui ?

NGUINI : plus que toi qui est à New york (il dit ça en partant).

Pendant ce temps, Um Nyobe, Felix Moumié, Wandji et les autres sont au ciel, ils se regardent et s’interrogent : « mâssa !!donc c’est ce qui s’est passé après notre mort »…

 Correspondance de : Hector Flandrin Nombo, chroniqueur.

Populaires cette semaine

To Top