Features

Ngaoundéré: Un étudiant calcine dans sa chambre

flammes-catastrophe-marché-Pavillon-Pasteur-incendies-Ngaoundéré

Une fuite de gaz à l’origine de la mort de Mahamat Bahar. Etudiant à l’université de Ngaoundéré, il a été calciné par les flammes dans sa chambre d’étudiant, dans la nuit de dimanche dernier. Inscrit en deuxième année licence à l’Institut universitaire de technologie (IUT) de Ngaoundéré, option génie électrique, il n’aura pas la force suffisante pour sauver sa vie après l’explosion de sa bouteille de gaz.

Selon ses camarades de la cité le Papyrus à Dang, la ville universitaire, l’infortuné a été réveillé vers 21 h par une forte odeur de gaz. Voulant en savoir davantage, il allume son briquet. Le gaz qui s’était déjà propagé dans sa chambre a provoqué ensuite une explosion. Malgré la fureur des flammes, il réussit par instinct de survie à se réfugier dans sa douche.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

C’est là que l’ont retrouvé les policiers du commissariat du 4e arrondissement de Ngaoundéré, alertés. Ils vont se résoudre à effectuer le constat avant d’enlever la dépouille pour la déposer à la morgue de l’Hôpital régional de Ngaoundéré.

Ses parents vivant à Garoua ont aussi été informés du drame. Ils sont en route pour venir procéder à son inhumation. Par ailleurs, aucun autre dégât n’a été enregistré. Ses camarades ont circonscrit la montée des flammes.

Alain MAZDA

Populaires cette semaine

To Top