Features

Neuf camerounais enlevés à Garoua-Boulai par des rebelles centrafricains

rebelle-coalition-seleka-Camerounais-bandits-coupeurs-de-route-gendarmerie

Neuf personnes dont un chef de village à Garoua-Boulai à l’Est du Cameroun ont été kidnappées ce samedi matin par les combattants du Front Démocratique du Peuple Centrafricain (FDPC), groupe dissident de la Séleka créé par le Général Abdoulaye Miskine.

Selon les autorités de la région du soleil levant, les neuf otages sont tous de la localité de Béthanie, village frontalier avec la République Centrafricaine. Les neuf dont le chef du village se rendaient au champ quand les hommes d’Abdoualaye Miskine ont lancé un assaut dans leur village. «Les otages au départ étaient à dix, les rebelles ont plus tard libéré une dame pour qu’elle nous apporte leurs revendications», indique la source sécuritaire. «Nous sommes en alerte et nous nous sommes mobilisés pour que les otages soient libérés sains et saufs», continue la source.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Pour rappel, Abdoulaye Miskine a été interpellé dans un hôtel de Bertoua par des éléments de la Direction de la Surveillance du Territoire (DST) camerounais, lundi 16 septembre 2013. Il a été ensuite conduit à la Dgre à Yaoundé, sous haute surveillance. On ignore pour l’instant la suite de la procédure enclenchée contre ce chef rebelle. Pour l’instant, Bangui et Yaoundé ne se sont pas encore ouvertement prononcés sur l’arrestation de celui qui faisait partie de l’ancienne coalition Séléka. Abdoulaye Miskine était recherché par ses anciens alliés, peu après la prise de Bangui.

Peter KUM 

Populaires cette semaine

To Top