Culture'Urbaine

Ndole Radio | Un exemple de ce que sera le Web 3.0 ?

Au commencement il y a eu le Web 1.0, ensuite vint le Web 2.0 et maintenant tout le monde attend le Web 3.0, ce qui fait que nous sommes dorénavant dans le Web 2.5. Vous suivez ?  Tout d’abord qu’elle est la différence entre le Web 1.0 ? Le 2.0 ? Et pour finir le 3.0 ?

Si on devait l’expliquer simplement, le Web 1.0 c’est les débuts du Web. Pour pouvoir créer du contenu, il fallait être un Webmaster, un spécialiste voire informaticien. Qui s’en souvient ? A l’époque, pas de Wikipedia, pas de réseaux sociaux, rien à voir avec le Web d’aujourd’hui. Que des sites sur lesquelles un non initié ne pouvait intervenir. On se contentait de recevoir l’information qu’on nous donnait, à la rigueur on pouvait rédiger des commentaires sur des forums et autres mais dans ces conditions, il ne fallait pas se fâcher avec le modérateur, sinon on pouvait être certain que notre commentaire n’allait jamais être validé.

Avec le Web 2.0, les choses changent, une véritable révolution. D’une certaine manière, le web ou les dessous du web deviennent accessibles pour tous. En tout cas, pour tous ceux qui s’en donnent les moyens, sans avoir à être un professionnel. Chacun est en mesure de se créer un blog, les réseaux sociaux apparaissent et chacun peut ainsi se créer un univers sur internet.

Par exemple, Wikipédia fait son apparition ce qui montre un véritable contraste avec le passé. Avant on se contentait d’aller sur internet pour trouver une information, désormais on peut faire parti de ceux qui créent l’information ou donnent l’information, sans forcément être un codeur fou. En ce qui concerne les recherches sur Google, c’est aussi nos mots, nos images, nos vidéos qui apparaissent sur les pages de recherches. D’ailleurs désormais, on demande à chacun de gérer son identité numérique pour éviter qu’elle nous nuise.

Aujourd’hui, on pense au Web 3.0, parce qu’après 2 il y a 3, c’est comme ça c’est mathématique, la vie c’est aller de l’avant. Et vu qu’on est déjà en chemin vers ce Web 3.0 et qu’on le sait, certains disent désormais qu’on est dans le Web 2.5. Parce que Oui, il ne faudrait pas qu’on passe du 2.0 au 3.0 du jour au lendemain, il ne faudrait pas créer des zones de turbulences dans notre internet, faut faire les choses en douceur, étape par étape.

Mais alors, qu’est ce que le Web 3.0 ?

En réalité, il est impossible de répondre à cette question, puisque le web 3.0 n’existe pas encore. Tout ce que nous avons aujourd’hui, ce ne sont que des théories. Parmi les plus populaires, nous avons d’un côté, le « Web des objets » et de l’autre côté, nous avons le « web sémantique ».

Qu’est ce que le web des objets ? De manière simple cela représente la connexion qu’il y aura entre les données se trouvant sur internet ou dans le monde virtuel et les objets existants dans le monde réel. Nous entrons donc dans le domaine des objets connectés. C’est cet internet qui devrait nous permettre par exemple d’utiliser des Google Glass de manière optimale ou de pouvoir conduire la voiture google sans les mains.

La deuxième théorie, le web sémantique, qu’est ce que c’est ? Ça par contre, c’est plus compliqué à définir, mais cela consiste en une volonté de relier les données et les informations entre elles même si elles proviennent de plusieurs sources différentes. Ça exprime une volonté de faire en sorte que le web relie les données entre elles comme un cerveau humain pourrait le réaliser, pour pouvoir répondre de la manière les plus exactes, aux volontés ou questions émises par un être humain. En tout cas, c’est comme ça que je comprends les choses.

Dans tout ça quel est le rapport avec Ndole radio ? D’ailleurs qu’est ce que Ndole Radio ?

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Ndole radio est une Web radio disponible via l’application Tunein Radio. En quoi cela concerne le web 3.0 ? Pour ce qui est de définir le web 3.0, il y a une autre théorie qui serait dans la continuité du web 2.0. Cela consiste à dire que le web 3.0, c’est un univers où chacun sur internet serait en mesure de créer son propre réseau social ou média social. Nous serions donc tous en mesure de créer un Facebook ou un twitter. Pas seulement un compte sur un réseau social déjà existant mais un véritable réseau social ou média social dans son ensemble. Nous deviendrons donc tous des Marc Zuckerberg ou des Jack Dorsey en miniature.

C’est dans ce cas que Ndole Radio pourrait être un exemple de ce que serait le web 3.0. Car comment fonctionne Ndolè Radio ? Ndolè Radio c’est un contenu, un contenu créé par des personnes que nous fréquentons constamment via les réseaux sociaux. C’est l’utilisation de plateformes telles que twitter et Skype pour communiquer avec les Dj ou pendant le #YCKLab.

Bien évidement, Ndolé Radio n’a pas inventé l’interaction entre une radio et ses auditeurs. Cela a toujours existé, des auditeurs qui prennent leur téléphone pour passer à l’antenne et demander une chanson ou pour passer un message à un proche. Mais c’est la manière de le faire qui change, ce sont les outils utilisés qui font la différence.

Ndole Radio est une Web radio donc elle utilise un outil virtuel, le contenu est créé par des internautes proches de nous. Pour communiquer avec les créateurs de contenu, on utilise les hashtags sur twitter ou encore Skype. C’est un univers totalement virtuel de A à Z. Tous ces éléments permettent de créer une véritable communauté en ligne. En utilisant plusieurs outils web, la radio se crée son propre réseau, avec des auditeurs qui ont des codes qui leurs sont propres, mais en même temps, elle reste accessible. C’est d’ailleurs cette même communauté qui crée son succès et fait en sorte qu’elle-même grandisse, semaines après semaines.

Si cette communauté continue de grandir, elle pourrait adopter les mêmes éléments que l’on retrouve sur n’importe quel réseau social. C’est-à-dire un vocabulaire qui lui est propre, des thèmes abordés et autres habitudes. Quand au début de Twitter il y avait les Tweet-up, il pourrait y avoir les soirées Ndolè par exemple. A certains moments on pourrait croire que les Dj jouent plutôt des rôles de modérateur, puisqu’ils répondent à ceux qui utilisent les hashtags via facebook. C’est pour toutes ces raisons que Ndolè Radio me fait penser à une de ces théories que j’ai pu entendre sur le web 3.0.

Le seul hic, c’est qu’une fois de plus, les principales personnes pour qui cet outil a été créé ne peuvent pas en profiter. Je veux bien évidemment parler des camerounais qui vivent au Cameroun et qui doivent encore se battre avec un débit en 2g, quand ils ont de la chance. La faute à qui ? Ils se reconnaitront.

Pour ceux qui ont la possibilité d’avoir une bonne connexion, je vous conseille d’essayer Ndolé Radio pendant le B4 de dj El diablo, tous les vendredis à partir de 21h00, pour profiter pleinement de l’expérience que je viens de vous exposer, tout en suivant le hashtag #Ndoleradio sur twitter. Pour cela il suffit de télécharger l’application Tunein Radio sur vos smartphones, rechercher Ndole radio dans la barre de recherche et on y est. N’oublions pas non plus le #Yalavie le mardi soir et le #YckLab le jeudi soir. Bonne écoute à vous futurs auditeurs (Ndolèistes?).

MAS AYMARD K

Le suivre sur ses blogs 

 

Populaires cette semaine

To Top