Features

Nathalie Koah s’énerve contre Marlène Emvoutou

Nathalie Koah

Nathalie Koah l’ancienne petite amie de Samuel Eto’o Fils n’a pas apprécié ses déclarations à son sujet dimanche soir dans l’émission L’Arène

On n’a pas fini de parler l’émission L’Arène du dimanche 8 mars 2015. Nathalie Koah, l’ancienne petite amie de Samuel Eto’o Fils n’a pas aimé ce que l’invité de cette émission phare de Canal2 international y a dit à son sujet. Voici ce que Marlène Emvoutou a déclaré dimanche au sujet de celle qui se présente comme une victime d’Eto’o:

«les violences faites aux femmes… des fois, certaines tenues peuvent attiser certains comportements des hommes. J’ai condamné surtout les médias, les images dégradantes de Nathalie Koah. Même dans l’intimité, une femme doit préserver un peu de sa dignité. C’est ça mon avis. C’est la femme elle-même qui doit faire le travail. Au nom de l’intimité, on ne peut pas faire des choses dégradantes».

Nathalie Koah a réagi ce lundi sur sa page facebook. «Une dame avec qui je n’ai rien à voir de PRES comme de LOIN !!!!!!!!!!!!!!!!! invitée sur un plateau de télé (émission que je n’ai pas regardé mais dont j’ai eu le rapport presque détaillé) pour un débat sur je suppose la femme (vu que nous étions célébrées hier) ne trouve rien d’autre à faire que de parler de ma modeste et insignifiante personne», constate-t-elle d’entrée de jeu. 

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Elle lui reproche ensuite d’avoir rabaissé le niveau du débat sur la femme camerounaise au cours de l’émission d’hier.

«Chère dame à quel niveau placez vous les débats voyons ? Parler d’une jeune dame comme moi qui n’a ni votre âge ni votre expérience…encore moins des affinités quelconques avec vous…en plus en débitant des cancaneries des bars…» C’est vers la fin de son message que Nathalie Koah donne la raison exacte de son courroux.

Elle s’offusque de ce que Marlène Emvoutou critique sa façon de s’habiller. «Et vous, chère dame n’êtes inquiète QUE de la « façon » dont je me vêtis…rien que ça. Flattée que vous ayez fait de moi votre hobbie mais sérieusement trouvez vous en un autre, car cette « obsession » frise le ridicule », dit-elle avant de conclure, l’air d’ironiser: «Je vous souhaite plein de succès dans vos entreprises. Puisse le seigneur vous donner ce que votre cœur désire».

Robert Ndonkou

Populaires cette semaine

To Top