Features

Nécrologie: Eusebio, légende du football mondial, est mort !

eusebio_001_ns_600

A en croire cette dépêche abondamment relayée par les médias, Eusébio a rendu l’âme à l’âge de 72 ans des suites d’un arrêt cardio-respiratoire. Il y a un an et six mois, il avait déjà échappé in extremis à la mort après avoir été victime d’un Avc (accident vasculaire cérébral) alors qu’il se trouvait en Pologne pour vivre en direct les matches de l’Euro 2012. Affaibli par la maladie depuis presque cinq ans, Eusébio qui projetait aussi d’aller vivre en direct la prochaine coupe du monde au Brésil, n’a pas survécu cette fois-ci à une autre attaque.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Eusébio est une légende du football mondial. Durant sa riche carrière de joueur longue de 21 ans (entre 1957 et 1978), il va écrire les plus belles pages du football mozambicain son pays d’origine (où il a entamé sa carrière au sein du club Lourenço-Marquès), du football américain et surtout du football portugais sa seconde patrie (où il a notamment joué sous les couleurs du club mythique Benfica de Lisbonne et de la Seleccao, l’équipe nationale). Attaquant et prolifique buteur, celui qui avait été surnommé « La Panthère noire » en raison de sa technicité et de sa puissance, a inscrit environ 470 buts en près de 450 matches pendant sa période faste dans les stades. Dans le palmarès de cette icône du football, figurent onze titres de champion du Portugal, sept titres de meilleur buteur du championnat d’élite du Portugal, vainqueur en 1962 de la ligue européenne des champions, Ballon d’or européen en 1965. Eusébio qui est jusqu’ici considéré comme meilleur footballeur portugais de tous les temps, avait conduit la Seleçao sur la troisième marche du podium au Mondial 66 organisé par l’Angleterre,en terminant par ailleurs meilleur buteur du tournoi avec neuf buts.

Porte étendard de Benfica et de la fédération portugaise de football, Eusébio qui a toujours été parmi les invités de marque pendant les compétitions majeures organisées par la Fifa, sera le grand absent lors de la prochaine phase finale de coupe du monde qui démarre dans six mois au Brésil, le pays du roi Pelé, un autre football emblématique présenté comme l’alter égo de l’illustre disparu de ce jour.

Adeline Atangana

Populaires cette semaine

To Top