Features

MTN transfère le câble à fibre optique WACS à l’Etat

MTN-Cameroon-RSE

L’investissement réalisé par le Groupe MTN va accélérer le développement des télécommunications au Cameroun. Yaoundé, 24 Juillet 2014. MTN Cameroon, le leader du secteur des télécommunications au Cameroun annonce qu’il transfère à l’Etat du Cameroun la propriété du point d’atterrissement à Limbé, du câble sous-marin à fibre optique WACS (West Africa Cable System).

L’acte de cession paraphé le 24 juillet 2014 à Yaoundé, par Karl O. TORIOLA, le Directeur Général de MTN Cameroon pour le compte du Groupe MTN et Jean-Pierre BIYITI Bi ESSAM, le Ministre des Postes et Télécommunications, pour l’Etat du Cameroun, en présence de plusieurs responsables du secteur des télécommunications et des membres du Gouvernement, est l’aboutissement de fructueuses négociations depuis 2012.

Long de près de 14 500 km, le câble sous-marin WACS relie l’Europe à l’Afrique du Sud à travers l’Océan Atlantique. Il représente un investissement de près de 400 milliards de francs CFA supporté en grande partie par l’Etat sud-africain et de grandes entreprises sud-africaines telles que le Groupe MTN, Vodacom, Telkom SA, Broadband Infraco et Neotel. Il a été construit pour fournir l’accès large bande aux universités sud-africaines et rendre la fibre optique accessible à d’autres pays africains. 15 pays de la côte ouest africaine sont ainsi connectés au Wacs. Le Cameroun en fait partie sur proposition du Groupe MTN.

Le Cameroun est connecté au câble sous-marin WACS par le point d’atterrissement installé par le Groupe MTN à Limbé. Le WACS de Limbé est ainsi le deuxième point d’atterrissement déployé sur les côtes camerounaises, après le point d’atterrissement de Douala qui connecte le Cameroun au câble sous-marin SAT-3 mis en service en 2002 et pourrait bientôt arriver à saturation selon les experts.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Le point d’atterrissement WACS de Limbé, transféré à l’Etat par MTN est d’une importance stratégique pour le Cameroun. Son exploitation permettra de diversifier les voies d’acheminement du trafic international à des conditions sécurisées. Il Câble produira des capacités de transmission suffisantes pour offrir aux entreprises et aux particuliers la connexion nationale stable, redondante et à haut débit dont ils ont besoin pour mener leurs activités à bien. Il facilitera également le développement et la démocratisation de l’Internet ; et devrait entrainer à terme une baisse sensible des coûts de communication électronique.

Le Câble WACS a également vocation à renforcer la position du Cameroun comme Hub et leader sous – régional dans le domaine des TIC. Pour Karl O. TORIOLA, le transfert du point
d’atterrissement WACS à l’Etat est « une preuve tangible de l’engagement constant de MTN Cameroon pour le développement du Cameroun ».

A propos du câble sous-marin et de la fibre optique

Le câble sous-marin à fibre optique est un câble déployé sous la mer pour le transport des communications internationales d’un continent à un autre. Le câble sous-marin comporte des embranchements vers les côtes maritimes des Etats. Ces embranchements arrivent sur une infrastructure terrestre appelée point d’atterrissement qui permet de faire la liaison avec les réseaux terrestre de transport de la fibre optique.

La fibre optique qui se présente sous la forme d’un fil en verre dont le diamètre a la taille d’un cheveu. Elle est de loin la technologie la plus performante pour la transmission de données, devant le satellite et le réseau hertzien. Elle peut transmettre les signaux et les données à la vitesse de la lumière avec une bande passante qui peut être quasi illimitée. La plupart des pays modernes utilisent la fibre optique pour transmettre les signaux de téléphone, de l’Internet, de la télévision, de la radiodiffusion ainsi que des données informatiques.

FRANCK BAFELI

Populaires cette semaine

To Top