Features

Mobilisation pour la réduction des grossesses indésirables

Grossesses-femme-enceinte-noire-Dschang-ménage

Le ministre de la Santé publique, André Mama Fouda l’a fait savoir vendredi dernier à Yaoundé. « Je demeure convaincu qu’avec l’engagement des uns et des autres, le repositionnement du Cameroun d’ici à 2020 sera une réalité. Afin que l’on ne recense plus de grossesses indésirables et les avortements à risque ».

C’est par cette déclaration que le ministre de la Santé publique (Minsanté), André Mama Fouda, a décliné l’objectif poursuivi par le Cameroun en ce qui concerne la planification familiale. Le cap a été ainsi fixé, vendredi dernier, à l’occasion de la célébration de la Journée de  mobilisation/sensibilisation en faveur de la planification familiale.

A laquelle prenaient part le secrétaire d’Etat auprès du Minsanté, chargé de la lutte contre les épidémies et les pandémies Alim Hayatou, Dr Fatou Ndiaye, représentante résidente de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et porte parole des organismes du système des Nations unies au Cameroun, Nadav Cohen, ambassadeur d’Israël au Cameroun et Annette Coly, chef de la coopération à l’ambassade de la République fédérale d’Allemagne au Cameroun.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Prenant la parole au cours de cette cérémonie, le Minsanté a précisé que l’objectif majeur visé par cette mobilisation est de réduire considérablement les grossesses indésirables d’ici à  2020. Et pour y arrivé a-t-il souligné, il est entre autres prévu, la création de huit centres spécifiques à la santé de la reproduction des adolescents et jeune en 2015. Lesquelles viennent s’ajouter aux deux déjà existantes dans les hôpitaux régionaux de Ngaoundéré et de Bertoua. Il a en outre interpellé les jeunes filles présentent à la cérémonie à opter pour un comportement sexuel responsable, afin que la mortalité maternelle, néonatale et infantile soit réduite. Dans cette perspective, Anette Coly a promis de compléter la contribution de l’Allemagne à hauteur de 1,4 milliard. Dr Fatou Ndiaye, a également annoncé le montant de 2,5 milliard offert par le Fonds des Nations unies pour la population (UNFPA). Cette mobilisation en faveur de la planification familiale sera aussi portée par la voix de l’artiste musicienne Mani Bella, désignée comme la mascotte nationale.

Elise ZIEMINE et Stephen Junior MATOCK

Populaires cette semaine

To Top