Features

Mme kontchou au chevet des prisonniers de Kondengui

Prison-kondengui-ondo ndong-cameroun-épervier

C’est à travers son Ong dénommée Fondation Puene Françoise que la femme du très célèbre ex ministre Augustin kontchou a offert, le 31 décembre dernier, un important don aux pensionnaires de la prison Centrale de Yaoundé.

Le pénitencier de Yaoundé était en fête ce 31 décembre 2014 au matin. Et pour cause, les détenus recevaient un important don en denrées alimentaires, en matériel de nettoyage, et aussi, plusieurs exemplaires du code de procédure pénal pour leur éducation, notamment en ce qui concerne les différentes étapes d’une procédure pénale. Cette donation est l’œuvre de Mme Kontchou, alias «Mami Nyanga» ou «Madame Franco», à travers l’ONG qu’elle a créée et qui porte son nom de jeune fille: la Fondation Puene Françoise. Sa principale mission: apporter une assistance multiforme, notamment juridique et judiciaire aux personnes détenues et démunies.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Au cours de la cérémonie présidée par les autorités carcérales, une cinquantaine de détenus a recouvré la liberté. «Aujourd’hui on a libéré une cinquantaine de détenus qui normalement auraient dû retrouver la liberté pour certains depuis 6 mois», a déclaré Mme Kontchou, justifiant par là-même la nécessité d’éduquer davantage les détenus. La fondatrice de la Fondation Puene Françoise a également lancé un appel aux âmes de bonne volonté pour l’accompagner dans le cadre de cette action humanitaire qui vise l’amélioration des conditions de vie en milieu carcéral.

Ancienne détenue de la prison de New Bell à Douala, Françoise Puene Kontchou veut contribuer à sa manière au désengorgement des prisons du Cameroun. Une action jugée salutaire pour les autorités carcérales: «c’est des actions qui sont bonnes pour la prison. Je souhaite qu’elles se répètent plus souvent», a déclaré Médar Bomotoliga, le régisseur de prison Centrale de Yaoundé.

Onana N. Aaron

Populaires cette semaine

To Top