Fashion

Miss Cameroun 2013 : Valérie AYENA « J’espère être à la hauteur »

Denise Valérie Ayena. Miss Cameroun 2013 compte s’impliquer dans la recherche des financements des microprojets.
Qui est Miss Cameroun ?
Je m’appelle Denise Valérie Ayena. Je suis née le 7 mai 1991 à Douala. Après l’obtention  mon baccalauréat A, je suis allé dans un institut de management basé en Afrique du Sud. Là bas, j’ai fait un Bts en communication des entreprises, et actuellement je suis en troisième année. A la fin de mes études, j’aimerais être journaliste évènementiel spécialisée à la Fashion Week, car je suis une passionnée de la mode. En plus, je suis mannequin international depuis plusieurs mois.
Vous êtes Miss Cameroun et vous résidez en Afrique du Sud, comment comptez-vous remplir vos engagements ?
J’ai fait le choix de mettre ma carrière entre parenthèses durant mon mandat, car je me dis que je peux aider mon pays. Je crois que le fait d’avoir déjà été connu peut aider à rehausser l’image de Miss Cameroun. Donc, je reste au Cameroun afin de remplir mes nouvelles obligations.
Quel sera votre première réalisation en tant que Miss Cameroun ?
Participer avec brio à la prochaine élection de Miss monde 2013. N’oublions pas que c’est une grande plate-forme où nous pourrons exposer les projets que nous avons besoin de développer et trouver des partenaires. Nous avons dix régions dans notre pays, et je crois que les dauphines et moi, en tant qu’ambassadrices, devrons chacune travailler et, ensemble, on pourra faire beaucoup. Personnellement, j’ai l’intention d’organiser des défilés de mode et autres évènements culturels, afin de récolter des fonds. Une fois collectés, ces fonds serviront au financement des micro-projets à travers les dix régions du pays. Les projets choisis en fonction de leur pertinence et de l’implication des meneurs, concerneront tous les domaines de la vie de notre pays, formel ou non. J’espère que mon action va attirer des mécènes et autres sponsors qui nous aideront à développer le projet et relever très haut l’action du Comica.
Propos recueillis par J.N.N.

Populaires cette semaine

To Top