Features

MINESUP : Le séjour des retraités prolongé dans les campus

Jacques-Fame-Ndongo-retraités

C`est la substance de la session de la Commission de Coordination Universitaire de l`année 2015, que présidait Jacques Fame Ndongo, Chancelier des ordres académiques et ministre de l`Enseignement Supérieur la semaine dernière.

Tout a été dit et le calumet de la paix a été fumé. C`est au terme d`un longiligne et houleux débat que les clauses ont pu être tirées. En effet il était question de trouver des alternatives pour les professeurs appelés à faire valoir leurs droits à la retraite tel que l`avait prescrit le premier ministre Philémon YANG, maïs qui inéluctablement voulaient continuer à enseigner et au grand malheur rencontraient le refus de leurs confrères encore en activité. Des travaux présidés par le ministre de l`enseignement supérieur, chancelier des ordres académiques Jacques Fame Ndongo accompagné du représentant des services du premier ministre, chef du gouvernement, les huit Vice-Chancellors et Recteurs des universités d`Etat, les représentants des ministres des finances ; de l’économie, de la planification et de l`aménagement du territoire ; de la fonction publique et de la réforme administrative, de la recherche scientifique et de l`innovation et des enseignements secondaires. Après l`allocation d`ouverture du ministre de l`enseignement supérieur, suivie des échanges fructueux et dense, les membres de la CCU ont adopté une série de recommandations. La première étant relative à la validation des contrat-type à durée déterminée (tans renouvelable une fois) pour les professeurs de rang magistral admis à faire valoir leurs droits à la retraite après le 20 Juin 2014, date correspondant à la haute instruction du Premier ministre, chef du gouvernement et répercutée au ministre de l`Enseignement supérieur par le ministre, secrétaire général des services du Premier ministre. Les professeurs de rang magistral désireux de bénéficier de ce contrat seront dûment évalués puis rigoureusement sélectionnés par les instances compétentes des universités d`Etat, sur la base d`une critériologie fondée sur leur aptitude avérée à mener avec efficience, régularité, productivité et innovation, des activités universitaires liées à l`enseignement , à la recherche, à l`appui au développement, au prorata des postes de travail préalablement identifiés par les chefs des institutions universitaires .

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Ceux-ci saisiront ensuite le ministre de l`Enseignement supérieur, pour sanction et transmission au ministre des Finances, des contrats signés, pour suite de la procédure financière et réglementaire.

Cette recommandation peut donc d`ores et déjà, être mise à exécution, dans le respect des canons académiques, juridiques, administratifs et financiers de la République du Cameroun. Les autres recommandations étaient relatives à l`application efficace de la haute instruction présidentielle relative à la systématisation de la délivrance des diplômes dans toutes les universités et publication diligente de tous les résultats des examens par niveau, par filière et par ordre de mérite, au renforcement de la mise en œuvre de l`économie numérique universitaire sur l`ensemble des activités académiques (télé-enseignement, télé-évaluation, évaluation, accès à internet, numérisation des scolarités, dictionnaire des données de préinscription et inscription en ligne, base de données fiables, digitalisées, actualisées et exhaustives). Et, concernent également l`élaboration, en cours, d`un texte réglementaire sur les masters et doctorats professionnels, l`élaboration d`un projet de texte en vue de la création d`une commission nationale d`assurance-qualité afin de consolider l`excellence académique, professionnelle, managériale et infrastructurelle dans les universités, l`accélération du processus devant conduire au recrutement des enseignant-technologues dans le cadre de l`Habilitation à Dispenser des Enseignements Technologiques et Professionnels (HDPT), l`accélération méthodique et judicieuse de l`autonomisation progressive des universités d`Etat, l`élaboration d`un cadre de cohérence et de performance de la mise en œuvre du système LMD.

RONNIE EKOTTO (STG)

Populaires cette semaine

To Top