Features

Détournement: Des milliards FCFA de TVA dans les poches des particuliers

TVA_impots_cameroun_18072016_otric_1213_ns_500_800xyyy

La Taxe sur la Valeur Ajoutée (TVA) ne tombe pas toujours dans les caisses de l’État du Cameroun. Selon le Quotidien Emergence du 9 août 2016, l’État camerounais continue de perdre de fortes sommes d’argent.Et pour cause, des agents ou prestataires de services ne reversent pas la TVA, relative aux activités communes qu’ils entretiennent.

Le journal rapporte que le dernier cas assez évocateur à ce sujet est l’affaire du nommé Andela Sylvestre Marcelin au Tribunal Criminel Spécial (TCS). Ce dernier est accusé de détournement d’un montant de près de 71 millions de Francs CFA. Selon Emergence, cette affaire fait découvrir que le Ministère des Finances est spolié. Car, il est reproché au sieur Andela Sylvestre Marcelin, un prestataire de service, de n’avoir pas reversé à l’État du Cameroun plus de 70 703 millions de Francs CFA. Une somme qui selon le TCS revient de droit à l’État.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

À en croire Emergence, le cas de Sylvestre Marcelin Andela n’est pas unique. Son affaire est similaire à celle opposant l’Etat du Cameroun, le Ministère des finances et l’église apostolique à Ntonga Ato et ses coaccusés, Kouo René et Onana Abanda Gallus, un agent du Ministère des Finances. Émergence rapporte qu’il est reproché au principal accusé d’avoir tenté d’escroquer les croyants en promettant une exonération fiscale liée à la TVA sur les produits qui auraient servi à la construction du nouveau temple à Douala. Les comptes font état d’une perte de 79, 544 162 millions de Francs CFA en plus des 241 917 257 Francs CFA qu’aurait perdu l’État camerounais si la magouille n’avait pas été découverte.

Ils sont nombreux à avoir mis la main sur la TVA: Charles Metouck, condamné à 10 ans de prison pour avoir détourné 406 millions de Francs CFA, Abah Abah, Joseph Edou et certains de leurs collaborateurs… Heureusement, la justice s’est saisie du problème en infligeant aux accusés, des sanctions exemplaires.

Liliane J. NDANGUE

Populaires cette semaine

To Top