Features

Mgr Joseph Befe Ateba n’est plus

joseph_befe_ateba

Âgé de 52 ans, le premier évêque du diocèse de Kribi Mgr Joseph Befe Ateba s’est éteint mercredi matin, en Afrique du Sud, des suites de maladie.

Tel un couperet, la nouvelle du décès de Mgr Joseph Befe Ateba est tombée. « L’évêque du diocèse de Kribi est mort », annonçait alors une rampante rumeur qui a tout de suite plongé les chrétiens catholiques et membres d’autres confessions religieuses de la région du Sud dans la confusion. Chaque membre du clergé, contacté, disait attendre la confirmation officielle. Au fil de la journée d’hier, le flou de la rumeur s’est peu à peu dissipé : Mgr Joseph Befe Ateba s’est éteint des suites de maladie en Afrique du Sud, où il avait été évacué. Et malgré tout, aucune précision sur le jour et l’heure du décès. Joint à son tour au téléphone, Mgr Omer Bouli, vicaire général du diocèse de Kribi, confirme, sur la base d’une communication de la Nonciature apostolique, à Yaoundé : « Notre Père-évêque est décédé ce matin, à 8h40, en Afrique du Sud ».

A Kribi, sur les hauteurs de la Kienke, au quartier Mboa-Manga, où se dresse la cathédrale, l’atmosphère est lourde et pesante. On savait l’ordinaire des lieux malade, très malade même. Tous les efforts et toutes les prières imploraient le Très-Haut pour son rétablissement. A 52 ans, Mgr Joseph Eglise catholique romaine, sacré premier évêque de Kribi en ces lieux-mêmes, avait encore tout à donner pour l’Eglise catholique romaine.

« Ce que je retiens de lui, poursuit le Vicaire général, c’est son engagement dans la construction du diocèse ». Mgr Joseph Befe Ateba avait initié, depuis son sacre le 4 octobre 2008, de vastes chantiers de construction d’églises, écoles et hôpitaux… qu’il appelait lui-même : « les douze chantiers d’Hercule ». Les premiers témoignages du clergé concordent sur un fait : l’évêque, ainsi prématurément disparu, avait « un profond sens de respect, de collaboration et de confiance ». Le tout soutenu par un réel esprit de prière.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Né le 25 avril 1962 à Nkoabe, dans l’arrondissement de Ngomedzap, département du Nyong-et-So’o, le jeune Joseph Befe Ateba, fasciné par le rituel de la cérémonie d’ordination sacerdotale de l’Abbé Paul Bidzamena, décide de devenir prêtre. Un rêve qu’il réalise le 20 juin 1987. Ses talents d’orateur et sa parfaite maîtrise des subtilités de la langue Ewondo donnent à ses homélies une profondeur à nulle autre pareille. En 1991, Mgr Jean Zoa le pousse à poursuivre ses études. D’abord au Nigeria (Kano) puis à l’Ecole Supérieure des Sciences et Techniques de l’Information et de la Communication (Esstic), promotion 1994.

Journaliste au service de l’archidiocèse de Yaoundé, Joseph Befe Ateba va aider à la restructuration du service de la presse écrite diocésaine. Il fusionne « Nleb Bekristen », le tout premier organe d’information catholique du Cameroun publié en langue Ewondo depuis 1928 avec « Ensemble », le journal en français créé en 1994 et édité par la même institution. En 2005, il passe vicaire général de l’archidiocèse de Yaoundé. Le pape Benoît XVI fait de lui le premier évêque de Kribi, le 19 juin 2008. Le 8 juillet 2011, il est nommé par le président de la République à la tête du Conseil national de la communication (CNC).

Aimé-Francis AMOUGOU

Populaires cette semaine

To Top