Features

La mésaventure d’un étudiant à Ngaoundéré

reunion-etudiants-ngaoundere

Le nommé Aboubakar Ousmanou a passé 6h en cellule suite à une plainte déposée par Touristique voyage. L’ambiance était tendue la semaine dernière dans l’enceinte de l’agence de voyage Touristique voyage à Ngaoundéré. Une bagarre généralisée a éclaté dans l’enceinte de cette agence de voyage. Les gros bras de l’agence appelés en renfort, vont réussir à neutraliser un des clients en révolte notamment le nommé Aboubakar Ousmanou âgé d’une vingtaine d’années.

Au cours de cette altercation, apprend-on, le radiateur du véhicule aurait été endommagé. Le jeune homme arrêté sera conduit manu militari dans les cellules des équipes spéciales d’intervention rapide (ESIR) de Ngaoundéré où il va séjourner pendant six heures. À l’origine de la situation, la colère des clients contre le personnel de cette agence de voyage localisée au quartier Madagascar. D’après le témoignage d’un client, tout a commencé par des passagers qui ont quitté Yaoundé à destination de Maroua. Parmi eux, se trouvait un contingent d’étudiants de l’université de Maroua.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Arrivés à Ngaoundéré pour une pause à 7h, le  temps de laisser les passagers de cette ville, certains d’entre eux sont priés d’attendre le prochain départ. Ils vont obtempérer. C’est ainsi que le groupe d’étudiants se retrouve à attendre pendant toute la matinée dans l’agence. Aux environs de 12h, le groupe de jeunes va décider de bloquer la sortie d’un bus. D’où la rixe. Du côté de la police, on a retrouvé une plainte déposée par l’agence contre le nommé Aboubakar Ousmanou. Il lui est  reproché d’avoir endommagé un véhicule.

après son exploitation par les fins limiers des ESIR, le jeune étudiant a été obligé de verser une somme de 30 000 Fcfa pour obtenir sa liberté. Selon le responsable régional de Touristique voyage, la somme va devoir servir à la réparation des préjudices.

Esaïe MeiDogo SHakur

Populaires cette semaine

To Top