Features

Mendo Ze maintenu en prison six mois après la fin de sa détention provisoire

Gervais-Mendo-Ze-CRTV

Lundi dernier, le juge d’instruction Annie Noëlle Bahounoui a prorogé la détention provisoire de l’ancien directeur général de la Crtv. On reparle de Gervais Mendo Ze au Tribunal criminel spécial (Tcs). Il y est allé lundi dernier, 11 mai 2015, vers 11h, sanglé dans un costume bleu ciel qui couvrait une chemise blanche « col Mao ».

Conduit par une forte escorte mixte police et gardiens de prison, l’ancien directeur général de la Crtv et son avocat, Me Atangana Ayissi sont allés rencontrer le juge d’instruction, Annie Noëlle Bahounoui, qui mène l’information judiciaire depuis l’ouverture de la procédure judiciaire contre l’ancien Dg. La magistrate a en effet prorogé de six mois le mandat de détention provisoire de l’ancien ministre délégué à la Communication.

Incarcéré le 12 mai 2014 à la prison centrale de Yaoundé à Kondegui, quelques heures après son interpellation, la détention provisoire (elle est de six mois, renouvelable une fois, d’après le code de procédure pénale, Ndlr) du Pr Gervais Mendo Ze a ainsi expiré hier, 12 mai 2015. Le juge d’instruction qui n’a pas encore bouclé son enquête (le délai imparti par la loi est de six mois) après trois auditions du mis en cause et des inspecteurs d’Etat du Contrôle supérieur de l’Etat a ainsi décidé de maintenir le professeur agrégé en linguistique en prison.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Voilà donc six mois déjà que Gervais Mendo Ze a passé à la prison de Kondengui, où il partage son quotidien avec Jean- Marie Atangana Mebara, son voisin de cellule. En décembre 2014, le maitre de choeur a organisé un concert de musiques religieuses avec en bonne place des chorales invitées, la Voix du cénacle dont il est le fondateur. En avril dernier, autour d’UrbainOlanguena Awono, d’Inoni Ephraim, de Jean Baptiste Nguini Effa et d’autres prisonniers de l’opération Epervier, Gervais Mendo Ze a animé une conférence très engagée sur le thème de la trahison. Dans ses propos de circonstance, le conférencier déclarait alors : « nous devons éviter de chercher à devenir à tout prix un grand homme si on n’en a pas les moyens, de prendre les gens pour des objets de troc, de se mettre en intelligence avec les gens méchants pour attenter à la vie des autres, le double- jeu consistant à livrer les autres au dehors ».

Et le Pr Mendo Ze d’indiquer lors de cette conférence : « Nous sommes en prison mais nos intelligences ne sont pas en veilleuse ». Interpellé le 12 mai 2014, le Pr Gervais Mendo Ze est soupçonné d’un détournement de deniers publics de plus d’un milliard Fcfa qui concerne l’argent de la redevance audiovisuelle de la Crtv. Une accusation à laquelle il répond en coaction avec Paul Amang Betene et Pascal Manga, deux anciens cadres du ministère des Finances et Amadou Vamoulké, actuel directeur général de la Crtv. Celui-ci a déjà été entendu deux fois chez le juge d’instruction dans le cadre cette affaire Mendo Ze.

Eitel Elessa Mbassi

Populaires cette semaine

To Top