Features

Mbemi Nyankga devient le 1er DG de la Sonatrel, le transporteur public de l’électricité

Sonatrel-électricité-eneo-contrat-Cameroun-Douala

Les organes dirigeants de la Société nationale de transport d’électricité (Sonatrel) affichent désormais complet, ouvrant ainsi la voie à l’entrée en scène effective de ce nouvel opérateur dans le secteur de l’électricité au Cameroun.

En effet, après avoir été constitué par décret présidentiel du 4 février 2016, le Conseil d’administration de la Sonatrel, présidé par le ministre de l’Energie, Basile Atangana Kouna, a tenu le 9 février 2016 ses premières assises. Au cours de celles-ci, Mbemi Nyankga, jusqu’ici préfet du département de la Mefou et Afamba, dans la région du Centre, a été nommé au poste de directeur général.

Cet administrateur civil principal sera assisté par Ruben Minla’a Mengue, nommé au poste de directeur général adjoint. Ces deux nouveaux responsables, apprend-on, seront officiellement installés dans leurs nouvelles fonctions le 11 février 2016, apprend-on de bonnes sources.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Créée par décret présidentiel du 8 octobre 2015, la Sonatrel, dont les deux commis de l’Etat sus-mentionnés prennent les rênes, a pour missions principales «l’exploitation, la maintenance et le développement du réseau public de transport d’énergie électrique et de ses interconnexions avec d’autres réseaux ; la gestion des flux d’énergie électrique transitant par le réseau public de transport ; la planification, la réalisation des études et la maîtrise d’ouvrage des infrastructures et ouvrages de transport d’électricité, ainsi que la recherche et la gestion de financements y relatifs ; etc.»

Dans l’immédiat, cette entreprise publique devra relever le défi de la réhabilitation d’une bonne partie du réseau de transport de l’électricité au Cameroun, devenu vétuste. Cette tâche nécessite des investissements importants, auxquels est disposé à participer la Banque mondiale.

En effet, s’exprimant le 18 janvier 2016 devant la presse, le ministre de l’Economie, Louis Paul Motazé, a récemment révélé que le gouvernement camerounais a déjà reçu un accord de principe de la Banque mondiale, qui est disposé à appuyer la mise en place de la Sonatrel, à hauteur d’un montant d’environ 660 milliards de francs Cfa.

Investir Au Cameroun

Sources : Cameroun Liberty

Populaires cette semaine

To Top