Actu'Vidéo

Maurice Kamto sur Diaf-tv : le Cameroun a besoin de sa diaspora

maurice kamto_enseignants-Boko-Haram-MRC

Professeur Maurice Kamto, tête de proue de la tournée européenne du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC), était sur Diaf-tv. L’agrégé de Droit et ancien ministre délégué auprès du ministre de la Justice répondait aux questions d’Aline et Pierre-Giscard sur le plateau de l’interview de la semaine. – Il dénonce l’ aggravation du risque pays au Cameroun, et dit sa désolation pour l’économie informelle qu’ on laisse prospérer de manière anarchique, plutôt que de la structurer.

– Il ne comprend pas qu’on ferme les oreilles aux revendications de nos frères anglophones, et en fait un point important dans le projet du MRC pour le Cameroun. – Il déplore l’absence de champions nationaux comme le groupe nigérian Dangoté présent au Cameroun.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

– Il fustige la CPI et souligne son erreur grave d’appréciation dans l’affaire Omar El-Bechir face à la proposition de l’UA, et s’étonne que les camerounais parlent même de quitter une instance (CPI) pour laquelle on n’a jamais ratifié les accords. – Il fustige l’idée/escroquerie qu’on appelle au Cameroun équilibre régional. Milite pour une mise en place d’une langue nationale au Cameroun qui soit enseignée dans tout le pays.

– Il dénonce les incongruités qui ont cours à Elecam, chargé de superviser les élections au Cameroun.- Il fustige l’opération épervier qui est aussi pour lui, un instrument dont la perception chez tous les camerounais est gravement mitigée. – Il dénonce l’absence de considération d’une catégorie de camerounais selon qu’elle soit basée à l’extérieur du pays, ou encore en possession d’une autre nationalité. – Il y a urgence selon lui d’instaurer la double nationalité au Cameroun

© Diaf-TV avec Camer.be : Les rédactions

Populaires cette semaine

To Top