Features

Manifestations lancées pour la Journée internationale de la femme

Catherine-Abena-Ondoa-Journée-internationale-de-la-femme

C’est à Mbalmayo que Marie Thérèse Abena Ondoa a donné le coup d’envoi des festivités lier à la Journée internationale de la femme. La ville de  Mbalmayo a été honorée et à travers elle, tout le département du Nyong et So’o. C’est dans ce chef-lieu d’unité administrative  jadis rendu célèbre par le commerce du cacao

que les festivités marquant  la 30e  édition de la Journée internationale de la femme ont été lancées. Cette année, le thème de la célébration s’inscrit dans la logique du bilan de la 4e conférence mondiale sur les femmes de 1995. Il est libellé comme suit : « Mise en œuvre de la plateforme d’action de Beijing au Cameroun : bilan et perspectives ». Ce thème vise non seulement à évaluer les progrès enregistrés depuis 1995 dans la promotion des droits des femmes, mais également à identifier de nouvelles stratégies en vue d’accélérer l’atteinte de l’égalité des sexes et de développement. Le ministre de la Promotion de la femme et de la Famille a esquissé ce bilan tant au plan institutionnel que dans les domaines de l’éducation, de la santé et de prises de décision.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

« Les réformes législatives se sont poursuivies avec l’introduction du genre dans la loi électorale. La sensibilisation et la formation politique des femmes se sont intensifiées de même que la lutte contre les discriminations sexistes et les résultats ne se sont pas faits attendre », a dit le ministre en citant la présence des femmes à des postes stratégiques et politiques.

Mais des défis demeurent : le sida dont le  taux de prévalence du vih se situe à 5,6% chez les femmes contre 2,9% chez les hommes. Il en est de même de la mortalité maternelle, la persistance des violences faites aux femmes, le traitement avilissant des rites de veuvage dans certaines régions. S’agissant de ces cas, la tribune offerte par le rassemblement de Mbalmayo a servi de plateforme pour une communication sur le sujet.

Certaines organisations féminines du Nyong et So’o  ont reçu du matériel agricole de la part du Minproff. En retour, elles ont exposé des œuvres d’art, des produits agricoles transformés et ont communiqué sur leurs activités de réseautage pour renforcer leurs capacités. La journée a été lancée en présence du gouverneur du Centre, Joseph Otto Wilson.

Jeanine FANKAM

Populaires cette semaine

To Top