Gossips

Mani Bella : Vous ne voulez plus les mini jupes ? fermez les boutiques

mani-bella-pala-pala-camer24

Mani Bella, la coqueluche du moment avec son titre “Pala Pala” extrait de son tout récent maxi single Face à Face, a convié la presse a Yaounde jeudi 22 mai pour leur exprimer sa gratitude de l’avoir porté au sommet. Elle en a profité pour donner les raisons de son goût vestimentaire.

Mani Bella, la coqueluche du moment avec son titre “Pala Pala” extrait de son tout récent maxi single Face à Face, a convié la presse à Yaoundé hier jeudi 22 mai pour leur exprimer sa gratitude de l’avoir porté au sommet. Elle en a profité pour donner les raisons de son goût vestimentaire.

Le succès amorcé, mais Mani Bella tient tout de même à présenter son maxi single à la presse. Etait-ce encore nécessaire, dans une certaine mesure ?

Bien sûr ; vous savez il s’agit plus ici d’une reconnaissance à l’endroit de la presse et des médias qui ont soutenu ce projet comme ce fut le cas avec le précédent. Les convier à l’objet de leur dire merci et toute ma gratitude, c’est la moindre des choses. Animateurs, journalistes et tout le public, chacun a contribué d’une façon ou d’une autre à ce succès. Aujourd’hui Pala Pala est numéro, c’est pas ma victoire à moi, mais la leur et celle du Cameroun. Merci du fond du cœur.

Quelle leçon retenir dès à présent, alors au top comme vous l’êtes ?

La seule leçon, je dirais, c’est de garder les pieds sur terre. Ecouter les gens, rester humble et beaucoup travailler.

Mani Bella avait disparu de la scène. Elle devait alors s’occuper de sa petite famille avec l’arrivée de son petit garçon, mais aussi préparer comme il le fallait ce double single dont Face à Face est mis en avant aujourd’hui. Pour ce retour vous disiez que vos Kongossistes (détracteurs) auraient chaud. Que sont-ils devenus ?

(Rires) De toutes les façons je dirai toujours merci aux kongossistes, parce que comme le savez, le Kongossa ne cessera d’exister et de nuire. Mais je leur dis merci parce qu’ils m’inspirent des chansons. Mon titre Kongossa a été un succès, donc c’est aussi grâce à eux si je suis pala pala aujourd’hui. Sinon, c’est un fléau pour notre nation qu’il faille éradiquer car ça ne nous mène nulle part. C’est ensemble, uni, qu’on pourra aller loin et concurrencer les autres.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Actualité oblige, alors on ne saurait faire fi de ce qui s’est passé qu 30ème anniversaire de Petit Pays où vous étiez invitée comme guest. Votre équipe a tenu à s’excuser auprès de vos fans via votre page facebook, mais vous personnellement comment avez-vous vécu ce flop ?

Bah j’ai été choquée, c’est regrettable mais ce n’était pas l’échec de Mani Bella en fait, mais celui de la culture. C’est un petit charlatan du nom de Mister Promo, un bleu qui ne connait rien dans l’organisation des évènements, et ça a été un fiasco total…

Avez-vous eu à discuter avec Petit Pays par la suite ? Si oui, que vous a-t-il confié ?

Beh, Petit Pays est fâché, je suis fâchée, tout le monde l’est pour dire la vérité. C’est vraiment dommage et je préfère ne plus en parler parce que ça ne nous emmène nulle part. Le plus important c’est l’avenir, les belles réalisations qu’ensemble on est en train de projeter.

On vous voit beaucoup en mini-jupes et mini culottes, et on sait qu’actuellement ces accoutrements ne sont plus permis dans notre société. Que répondez-vous à cela ?

(Rires) Pour être honnête, se sont des tenues de scènes et des clips. Dans la vraie vie je m’habille en Kaba ou en jean, en fait ça dépend du temps qu’il fait. Mais pour répondre à votre question, honnêtement quand on décide de s’attaquer à un problème, je pense en mon humble avis qu’il faille commencer par sa racine. Ces ministres qui l’ont décrété devraient peut-être ferler toutes les boutiques qui vendent ces vêtements. Je respecte les autorités camerounaises, je respecte l’état. Mais stopper ces containers de mini culottes qui arrivent de l’extérieur, empêchez les télés de nous les montrer, fermez les boutiques, et peut-être la question sera réglée.

Webadmin

Populaires cette semaine

To Top