Le chauffeur de Nelson Mandela, sa secrétaire personnelle ont reçu vendredi leur part de l’héritage du prix Nobel de la paix, conformément à ses dernières volontés.

Au total, Mandela a laissé une somme de 22 millions de rands (1,2 million d’euros), dont certains bénéficiaires, non membres de la famille, ont touché leur part lors d’une cérémonie symbolique à Johannesburg. L’héritage de Nelson Mandela a donné lieu à de très fortes tensions, et sa maison de Qunu, dans la province du Cap-Oriental (sud), est toujours l’objet d’une bataille judiciaire engagée par son ex-épouse Winnie Madikizela-Mandela. Vendredi, l’ancien chauffeur de Nelson Mandela, Mike Maponya, qui a travaillé pour lui pendant 23 ans, a reçu un chèque de 50 000 rands (2 800 euros ou 3.200 dollars).

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Il s’est dit « profondément peiné et heureux » de ce legs. « C’est typique de la gentillesse et de la générosité de Madiba », a-t-il estimé, en faisant référence au nom de clan de Mandela affectueusement repris par la plupart des Sud-Africains. « Je ne suis pas surpris qu’il ait laissé quelque chose à tant d’entre nous. Peu de gens auraient fait ça », a-t-il encore ajouté. La secrétaire de Nelson Mandela, Zelda la Grange, qui n’était pas présente vendredi, a aussi reçu 50 000 rands. Parmi les autres bénéficiaires qui ont obtenu leur chèque vendredi figurent l’université sud-africaine de Fort Hare,


où Mandela a étudié, l’école primaire de Qunu, sa première école, et le lycée Orlando West dans le towsnhip de Soweto où il a vécu.

Camerounlink