Features

Mambou Deffo : L’efficacité des détecteurs de métaux est indéniable

Taxi-vol-Carburants-Yaoundé

L’inspecteur général de la Gendarmerie nationale.  Il revient sur l’importance des nouveaux détecteurs de métaux introduits par la Gendarmerie nationale dans les différents postes de contrôle et le mauvais état des routes cause principales des accidents sur la route.

Il  y a un peu plus d’un mois, la Gendarmerie nationale introduisait les détecteurs de métaux dans les différents postes de contrôle routier. Quelle est l’opportunité de cette nouvelle formule en matière de contrôle routier?

Je commencerai par vous dire que l’efficacité des détecteurs de métaux est indéniable. Leur emploi  dans la Gendarmerie  date des années 80, au plus fort de la lutte contre les “coupeurs de route” dans le grand Nord engagée par la Gendarmerie nationale sous Ahmadou Ali. Les détecteurs de métaux permettent comme le nom l’indique, de rechercher et de détecter les métaux, les armes et munitions, les minerais, surtout en ces temps où la circulation des petits et des gros calibres constituent un véritable fléau. On pourrait étendre la notion de détecteur des métaux à chaque citoyen.  Par ailleurs,  nous devons à chacun de nos déplacements être vigilants, puisqu’il a été établi que des  armes importées ou de fabrication artisanale  circulent entre l’extérieur et le Cameroun. Or personne n’est  aujourd’hui à l’abri de l’emploi criminel de ces armes.   L’axe Yaoundé-Bafoussam compte  plus de trous au kilomètre n’est-ce pas là un facteur de résurgence des accidents sur cette route?

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

C’est exact que le côté Yaoundé – Bafoussam est le triangle de la mort. Cet axe est très abîmé. Mais c’est surtout en cherchant à  éviter ces trous quand on est en grande vitesse que les accidents se produisent. Moralité, il faut rouler premièrement  à vitesse raisonnable. Il faut éviter les voyages de nuit. Deuxièmement,  l’expérience  a montré que la dimension des trous augmente de façon considérable pendant la saison de pluies. Il  apparaît donc évident que  la réfection des axes routiers, et c’est un avis personnel, n’est pas indiquée en saison pluvieuse. Car L’action destructrice de la pluie est permanente pendant la saison des pluies. C’est dire en définitive qu’il appartient à l’usager de la route d’adopter son comportement  à l’état de la route.

Flore Honga

Populaires cette semaine

To Top