Features

Mama Abakaï, Maire de Lagdo: «Nous regagnons enfin notre Garoua natal après 17 mois de captivité»

L’émotion était très grande le 14 août à Garoua comme à Lagdo, quand Mama Abakaï et les autres ex-otages sont arrivés au bercail après plus d’un an en captivité en République centrafricaine. Avant leur arrivée à l’aéroport international de Garoua vers 11 heures, les autorités administratives de la Région, sous la conduite du Gouverneur du Nord, avaient mobilisé les populations pour réserver un accueil chaleureux à ces personnes qui les ont manquées durant de longs mois.

Les populations de tous les Arrondissements du Nord étaient présentes à l’aéroport international de Garoua pour vivre en direct l’arrivée de ces ex-otages qui, à un moment, ont marqué l’histoire de la Région et du Cameroun en général. Malgré la distance qui les sépare de la Région du Nord, les élites extérieures n’ont pas voulu manquer à ce rendez-vous. La descente des ex-otages de l’avion a plongé plusieurs personnes en larmes. Et ce fut l’occasion pour le Maire de Lagdo de rappeler ce qu’ils ont vécu durant leur captivité. «Nous avons vécu des situations difficiles et catastrophiques. Nous avons besoin de réconfort, et déjà à partir de Garoua, nous avons été bien accueillis. Nous regagnons enfin notre Garoua natal», a relevé Mama Abakaï à sa descente de l’avion.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Le Gouverneur du Nord, Jean Abaté Edi’i, ainsi que les populations ont exprimé leur «profonde gratitude» à l’endroit du Chef d’État, Paul Biya, pour son implication à la libération des ex-otages. «Nous disons bon retour à la maison aux ex-otages et une nouvelle vie commence», a conclut le patron de la Région. Pour rappel, Mama Abakaï et les autres ex-otages avaient été kidnappés en mars 2015 vers Garoua-Boulaï par un groupe armé centrafricain. Ils ont été libérés dans la nuit du 8 et 9 juillet 2016 après plusieurs mois de captivité.

[via] Cameroon-Info.Net

 

Populaires cette semaine

To Top