Features

Maladies rares: Des chirurgiens opèrent gratuitement à Yaoundé jusqu’au 22 mai 2016

hopital_gyneco-obstetrique_Maladies_rares

C’est une campagne humanitaire conduite par des experts français. L’hôpital gynéco-obstétrique de Yaoundé abrite une campagne humanitaire de lutte contre les maladies rares. Cette campagne est initiée par l’Association pour la Lutte contre les Maladies rares, les maladies Orphelines et le Handicap en Afrique (ALMOHA).

Selon les médecins, il s’agit des affections qui touchent un nombre restreint de personnes par rapport à la population générale. Jusqu’au 22 mai prochain, les patients qui en souffrent vont donc bénéficier de la mission de chirurgie gratuite soutenue par 14 spécialistes venus de France.

«J’ai été informée que des médecins consultent et opèrent des enfants. Je suis venue avec grand espoir d’offrir des soins appropriés à ma fille, surtout que cette campagne est gratuite», déclare une patiente rencontrée par le journal Le Jour.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Le quotidien, dans son édition du 13 mai 2016, indique que, dans l’équipe des médecins, on retrouve des spécialistes de la chirurgie plastique, néonatale des malformations digestives et urinaires, la chirurgie orthopédique, des cancers rares, de la thyroïde, des cancers gynécologiques.

Selon Nadine Abando, la Coordinatrice de la mission, le choix de cette équipe n’est pas anodin. «Nous avons orienté la campagne vers ces opérations parce qu’elles répondent au besoin des maladies recensées depuis quelques années par ALMOHA», déclare-t-elle.

Outre cela, elle fait savoir qu’au Cameroun, il y’a un véritable problème dans la prise en charge de ces maladies. La prise en charge se révèle être coûteuse et la rareté des spécialistes est aussi au menu des difficultés. D’où l’importance de cette campagne qui permettra de renforcer également les capacités professionnelles des Camerounais.

Liliane J. Ndangue

Populaires cette semaine

To Top