Warning: getimagesize(/home/thierryk/www/wp-content/uploads/2015/09/Maladies-du-Cœur.jpg): failed to open stream: No such file or directory in /home/thierryk/www/wp-content/plugins/mashsharer/includes/header-meta-tags.php on line 270
Features

Maladies du Cœur: la Société camerounaise de cardiologie veut épargner les enfants

Maladies-du-Cœur

Dans le cadre de la troisième édition des « Journées du cœur » dont le thème est : « un cœur sain pour tous les enfants, c’est possible », l’organisation réunissant des médecins cardiologues camerounais organise des descentes dans des établissements scolaires primaires et maternelles à travers les dix régions du Cameroun à l’effet de sensibiliser les apprenants.

De plus en plus  d’enfants naissent avec des maladies cardiaques à cause d’un mauvais suivi de grossesse. Généralement, ces pathologies sont malheureusement ignorées par les parents, pas suffisamment sensibilisés sur la question.  Les maladies du cœur chez les enfants  peuvent aussi provenir  des angines mal soignées, la très grande consommation des sucreries et des aliments gras, le manque d’exercices physiques, la consommation d’alcool et de la cigarette, la sédentarité…  Dans le cadre de la troisième édition des Journées du cœur, la Société camerounaise de cardiologie (SCC) dont les actions, depuis plusieurs années étaient plutôt tournées vers les adultes a décidé de s’intéresser à cette couche de la population, tout aussi vulnérable que les personnes plus âgées.

C’est ce qui explique la descente d’une forte équipe médicale, ce mercredi 23 septembre 2015 à l’Ecole Publique de New-Bell Bassa, dans l’arrondissement de Douala 2ème. En faisant  le tour des salles de classe de cet établissement d’enseignement primaire et maternel pour  expliquer les causes et les méthodes de prévention des maladies du cœur aux enfants, ils ont procédé à l’auscultation de chacun des près de 1500 apprenants de cette école pour tenter de repérer des cas d’anomalie cardiaque. « Lorsque cela est repéré en salle, nous les référons chez un de nos collègues qui est là avec un appareil d’échographie et qui fait une échographie aux enfants.   Et lorsque l’échographie cardiaque est réalisée, si l’anomalie est confirmée, nous poussons nos investigations plus loin et nous voyons comment offrir une prise en charge », explique le Dr Armel Djomou, cardiologue.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Cette opération de sensibilisation et  de dépistage des maladies cardiaques chez les enfants se déroule simultanément dans toutes les dix régions du Cameroun. Elle constitue l’une des activités majeures de la 3ème  ’édition des Journées du cœur, débutées ce lundi 21 septembre 2015. Les organisateurs de cet évènement soutenu par Eneo Cameroun multiplient aussi des campagnes de sensibilisation à travers les médias. Une grande marche baptisée « les 10 kilomètres du cœur » sera également organisée dans toutes les dix régions du Cameroun pour marquer la fin des activités.  Celle de Douala, capitale économique du Cameroun se  déroulera le dimanche  27 septembre 2015.

Selon les spécialistes, l’hypertension artérielle touche environ un camerounais sur trois. « 30% de camerounais adulte souffrent d’hypertension artérielle. Aujourd’hui, nous pouvons affirmer que les maladies cardiovasculaires c’est-à-dire que les atteintes cardiaques, les AVC et le diabète sont la principale cause de mortalité au Cameroun. Actuellement, c’est une situation qui est assez alarmante et qui nous interpelle », avertit le Dr Armel Djomou.

Wiliam Tchango

Populaires cette semaine

To Top