Economie

Maladie de la volaille, un complot pour tuer l’économie de l’ouest Cameroun ?

xPoulets-congeles110815750

La COMICODI interpelle le Ministre de l’élevage,des pêches et des industries animales sur les accusations d’importation de poulets congelés et de délivrance des autorisations spéciales d’exportation et d’importation. Monsieur le Ministre, Depuis des mois, l’industrie de l’élevage des volailles est plombée par une « supposée épidémie » de grippe aviaire. Sans vouloir porter contradiction aux éléments d’information distillés jusqu’ici par votre département ministériel, nous sollicitons des clarifications sur plusieurs points :

1 – IL nous revient de sources concordantes, que des autorisations spéciales seraient délivrées par votre département ministériel, à quelques comparses véreux pour d’une part importer des cargaisons de poulets congelés, et d’autre part exporter du poulet et des œufs camerounais vers les pays voisins. Qu’en est-il réellement ?

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

2 – IL nous revient, de sources non moins dignes de foi, que l’opération actuelle, qui a déjà entraîné la ruine de plusieurs affaires, occasionné la perte de nombreuses familles, généré des suicides et causé la perte des dizaines de milliers d’emplois, serait savamment orchestrée pour favoriser des individus tapis dans l’ombre, avec pour objectif de s’enrichir à peu de frais sur le dos des aviculteurs et des consommateurs, avec la complicité des pouvoirs publics. Qu’en est-il réellement ?

3 – Il nous revient, et les aviculteurs sont unanimes pour le dire, que le but serait de brouiller les marchés, de raréfier le poulet, pour ensuite dès le mois de septembre, autoriser l’importation massive sous le prétexte fallacieux de satisfaire la demande des fêtes de fin d’année. Qu’en est-il vraiment ?4 – IL nous revient, que l’autre but à atteindre, serait de tuer l’économie de l’Ouest du pays, laquelle n’ayant ni industrie forestière, ni industrie minière, ni industrie halieutique, compte uniquement sur l’élevage dans lequel elle est devenue championne sans concurrent et exportatrice nette dans toute la sous-région. Qu’en est-il réellement ? Dans l’attente de votre prompte et diligente réaction, soyez assuré, Monsieur le Ministre, de l’expression de notre bienveillante considération citoyenne.

Sources : Camer.be

Populaires cette semaine

To Top