Features

Mal gouvernance: Le Directeur Général de la Camwater s’oppose à une usine d’alimentation en eau potable à Yaoundé

camwater

Alphonse Roger Ondoa Akoa, nouveau Directeur Général de la Cameroon Water Utilities (Camwater)  s’oppose à une usine d’alimentation en eau de 250 000 mètres cube par jour. Cette  position est très mal perçue par l’opinion au vue de la quasi-absence du précieux liquide dans les ménages camerounais. Pour le journal Le Quotidien de l’Economie en kiosque ce mardi 22 mars 2016, (par ailleurs journée mondiale de l’eau), cette denrée considérée comme étant de première nécessité est absente dans la plupart de ménages depuis plus de dix ans.

Selon le journal, le nouveau DG a trouvé sur sa table une correspondance du Ministre de l’Economie datée du 4 février 2016, qui informe le DG de Camwater de l’aboutissement heureux des négociations avec un bailleur de fonds pour la fourniture de l’eau à Yaoundé. «Louis Paul Motaze indique que la Société Générale a été désignée pour offrir 9 millions de dollars -près de 5 milliards de FCFA- pour le financement des études pour la réalisation du projet d’eau de Yaoundé devant fournir 250 000 mètres cubes d’eau par jour».

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Le prêt de la Société Générale avait été négocié au siège de la banque française à Paris en novembre 2014, nous dit-on. Il est garanti par Eximbank USA. Cependant le nouveau DG ne partage pas la joie du ministre. Dans sa réponse adressée au Ministre de l’Economie, le Dg précise que «la Camwater souhaite marquer un temp d’arrêt dans l’instruction et la réalisation des études relatives au projet d’adduction d’eau potable adossé sur le fleuve Nyong au profit de  la réalisation  en cours du projet Sanaga», peut-on lire.

Pour Alphonse Ondoa Akoa, le projet Sanaga financé par Eximbank Chine, qui vise un apport additionnel de 300 000 mètres cube par jour pourra satisfaire la demande projetée au delà de 2035 dans la ville de Yaoundé. Il demande alors à Louis Paul Motaze de «sursoir aux négociations entamées avec Eximbank USA». Selon Le Quotidien de l’Economie, le nouveau DG ignore que ce projet est une «retombée des négociations  menées à Washington sous la supervision de Paul Biya  lui-même, en marge de sa participation  au sommet Afrique/Etats-Unis en 2014».

Géraldine IVAHA

 

Populaires cette semaine

To Top