Features

Makepè Missokè-Empoisonnement : Il tue sa cousine enceinte de huit mois

parquet-Mort-Empoisonnement-tue-suicide

La battue lancée contre Arnaud Ngouana a duré trois jours. Il a été rattrapé et confié à la brigade des enquêtes criminelles de la police judiciaire du Littoral. Kenne Ngouana Karelle Sonia a rendu l’âme le lundi 7 septembre 2015, des suites d’un empoisonnement. Très tôt ce même jour, elle réchauffe les restes de son repas de la veille tout en faisant son ménage. Son cousin Ngouana Arno, profite d’un moment d’inattention pour introduire un sachet de poison dans la sauce d’arachide blanche prévu pour assaisonner du riz. Le ménage terminé, Karelle revient consommer ce qui va devenir son dernier repas avec son foetus.

La jeune fille découvre que le goût à changer. Elle en parle à sa mère, la nommée Thérèse Kenne commerçante au marché de Missokè. Cette dernière va elle aussi gouter ce repas. Entre temps, le poison s’étend le long du corps. Et Sonia s’écroule et décède sur place. Les secours arrivés sur place conduisent la mère aux urgences de l’hôpital Laquintinie de Douala. Pendant que la dépouille de sa nièce Kenne Sonia était acheminée à la morgue du même hôpital. Sous soins intensifs depuis deux jours plutôt, Thérèse Kenne sort du coma le mercredi 9 septembre 2015. Le présumé assassin, s’est évaporé dans la nature avant d’être rattrapé le 10 septembre dernier par les éléments de la brigade des enquêtes criminelles de la police judiciaire du littoral où une enquête a été ouverte afin d’élucider cette affaire.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Même si au quartier makepè Missokè, les langues se délient pour tenter faire la lumière sur cet acte horrible. La cause du décès inscrite sur le certificat de genre de mort est celle d’un empoisonnement. Selon des témoignages concordants, le présumé coupable est issu d’un foyer polygamique. Son géniteur étant décédé, Arnaud Ngouana s’est arrogé le titre de gestionnaire principal des biens. C’est ainsi qu’il a vendu deux maisons appartenant au patrimoine familial sans le consentement des autres. Se considérant comme le seul héritier, Arnaud Ngouana, âgé de 25 ans et père de 4 enfants, aurait entrepris depuis quelques mois de vendre l’unique maison qui sert d’abris à ces deux mamans.

Face à l’opposition du reste de la famille, le présumé assassin aurait profité de l’absence de sa première maman pour entrer dans sa cuisine et y glisser un sachet toxique dans la sauce. Entraînant la mort de sa cousine. Thérèse Kenne, première femme de ce mariage, n’a eu la vie sauve que grâce à l’intervention des médecins de l’hôpital Laquintinie. La mise en bière de la jeune Sonia Kenne a eu lieu hier, jeudi 10 septembre 2015. Elle sera inhumée à Balessing dans la région de l’Ouest Cameroun ce samedi 12 septembre 2015.

Hercule César Fojep

Populaires cette semaine

To Top