Features

Magistrature : Les adieux à Dipanda Mouelle

Conseil-constitutionne-lAlexis-Dipanda-Mouele

Le nouveau premier président, le nouveau procureur général et les nouveaux conseillers de la haute juridiction prennent fonction ce jour. Une cérémonie qui sera couplée à la prestation de serment de 452 nouveaux magistrats.

Alexis Dipanda Mouelle: 26 ans au sommet du pouvoir judiciaire camerounais

Daniel Mekobe Sone, nommé premier président de la Cour suprême du Cameroun le 18 décembre 2014 entre officiellement en fonction ce jour. La cérémonie qui se tiendra dès 11h dans la salle d’audience de la haute juridiction marquera un tournant majeur dans l’histoire de la justice camerounaise avec « le coming out » d’Alexis Dipanda Mouelle qui a tenu les rênes du pouvoir judiciaire camerounais pendant 26 ans.

En effet, après une brève « passation de service administrative » qui a eu lieu quelques jours après la nomination de Daniel Mekobe Sone, Dipanda Mouelle avait aussitôt cédé son siège à son successeur qui l’occupe depuis lors. C’est ainsi qu’en lieu et place de Dipanda Mouelle, l’on a pu voir Daniel Mekobe Sone, conduire la délégation des membres de la Cour suprême le 6 janvier dernier lors de la cérémonie de présentation des voeux de nouvel an au président de la République, Paul Biya. En réalité à ce moment-là Dipanda Mouelle et Rissouck à Moulong, l’ancien procureur général avaient déjà quitté la Cour suprême et leurs successeurs étaient déjà entrés en service.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

En revêtant leurs nouveaux attributs aujourd’hui, une page se tourne et naturellement une nouvelle s’ouvrira avec Daniel Mekobe Sone, Luc Ndjodo comme procureur général, André Belombe, comme président de la chambre administrative, Rigobert Bisseck comme président de la chambre judiciaire. La cérémonie de ce jour sera alors un au revoir à Dipanda Mouelle, à Rissouk à Moulong, à Clément Atangana qui font désormais valoir leurs droits à la retraite. Pour marquer cette entrée en fonction, il reviendra à Daniel Mekobe Sone de recevoir le serment des 452 nouveaux magistrats nommés le 18 décembre dernier.

Au cours de cette cérémonie de prestation de serment qui se tiendra dans l’après-midi, à la suite de la précédente, le nouveau président prononcera son premier discours dans lequel il donnera vraisemblablement le ton de ce que sera son séjour à la Cour suprême, en se prononçant entre autres sur les grandes questions de droit ou encore celles qui touchent au magistrat et à la magistrature. Et le moment s’y prête bien. Il sera face à de jeunes magistrats qui entament leur carrière. Le procureur général, Luc Ndjodo, quant à lui prendra ses premières réquisitions qui vont conférer aux promotions 2012, 2013 et 2014 d’auditeurs de justice de l’Enam leur statut de magistrat.

Un moment solennel avec tout le mythe réservé aux cérémonies de la Cour suprême, à la fin desquelles Mekobe Sone déclarera son premier : « l’audience est levée » de président de la Cour suprême du Cameroun.

© Le Jour : Eitel Elessa Mbassi

Populaires cette semaine

To Top