Features

Lutte contre le terrorisme: Des moyens accrus pour la police

dgsn-police

Outre des dotations matérielles importantes, le DGSN a annoncé l’entrée en formation de 4 700 hommes lors de la présentation des vœux de nouvel an vendredi dernier à Yaoundé. Face aux défis sécuritaires auxquels le Cameroun est confronté depuis quelques années dans la région septentrionale et orientale, la police a décidé de se moderniser davantage en 2016.

En effet, il est programmé des actions visant à améliorer les capacités opérationnelles dans le domaine de la police scientifique et technique. L’annonce a été faite vendredi dernier à l’occasion de  la présentation des vœux de nouvel an des personnels des services centraux de la Délégation générale à la Sûreté nationale (DGSN) au patron de l’institution, Martin Mbarga Nguele. Dans le cadre de la lutte contre le terrorisme, Martin Mbarga Nguele a annoncé que de nombreux stages de perfectionnement sont programmés tout au long de l’année 2016 avec le concours des partenaires au développement. De même, « l’accroissement des effectifs de la Sûreté nationale décidé par le chef de l’Etat, en cours, se concrétisera dans les prochains jours par l’entrée en formation d’un premier contingent de 4 700 policiers », a-t-il poursuivi.

La mission fondamentale de la Sûreté nationale étant d’assurer la protection des institutions, des personnes et des biens, la structure bénéficiera en outre de nombreux projets cette année, à savoir l’extension de la vidéo-surveillance pour renforcer les capacités de prévention et de répression de la police ; la réhabilitation de l’immeuble qui va abriter la Direction de la surveillance du territoire ; la finalisation du programme de construction de 12 hôtels de police sur l’ensemble de territoire et de 55 postes de police dans les villes de Yaoundé et Douala et la construction d’un nouveau siège pour la coordination de la carte nationale d’identité à Yaoundé et Garoua. Sans oublier l’acquisition des équipements techniques et la poursuite du renouvellement du parc- automobile. Toutes choses qui concourent à améliorer les capacités opérationnelles des fonctionnaires de police.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Faisant le bilan de 2015, le DGSN a manifesté sa satisfaction au sujet des différentes actions menées dans sa structure. D’après lui, « sans risque de se tromper, la Sûreté nationale est dans la bonne direction. Les fonctionnaires de police de tous grades s’efforcent (…) d’accomplir la mission fondamentale de la structure. Le professionnalisme des policiers en action dans les unités de police et sur la voie publique, le renforcement de la prévention et la réaction plus prompte des unités d’interventions sont des éléments qui ont contribué grandement à maintenir la paix, à consolider la collaboration entre la police et les populations ». De ce fait, le DGSN a invité ses collaborateurs à persévérer dans cette voie hautement salutaire pour vaincre les défis sécuritaires actuels et futurs et à respecter rigoureusement le code de déontologie (code de bonne conduite du policier). « Vous devez poser tous les jours, à chaque instant, dans l’exercice de notre noble métier, des actes qui chassent le sentiment d’insécurité et qui favorisent le développement économique de notre pays, pour tout dire, des actes qui assurent efficacement la sécurité de tous et de chacun », a-t-il exhorté.

Assiatou NGAPOUT M

Populaires cette semaine

To Top