Features

Lutte contre la pauvreté : Le Gouvernement distribue de l’argent à 40 000 ménages

Lutte contre la pauvreté au Cameroun - Camer24

Du «liquide» a coulé des mains de Yaouba Abdoulaye, ministre délégué auprès du Ministère de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du Territoire (MINEPAT). Pour les bénéficiaires, cette volonté ne pouvait être que positivement appréciée.

«C’est une initiative qui reste à jamais gravée dans ma mémoire, car je ne m’attendais pas à une telle attention de la part du gouvernement», se réjouie Dame Broutaye Phété, bénéficiaire, dans les colonnes de Cameroon Tribune du lundi 30 novembre 2015.

Dans la cadre de la lutte contre la pauvreté au Cameroun, le gouvernement a mis en place un projet dans lequel, il est question de transférer directement les fonds aux bénéficiaires sans passer par des intermédiaires. «Le projet cible et sélectionne les personnes les plus pauvres et les plus vulnérables d’une communauté de manière participative. Le principal objectif de ce projet est d’aplanir les inégalités sociales par une meilleure redistribution des richesses jusqu’à la plus basse classe de la société», apprend-on du journal.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Le projet a été expérimenté depuis 2013, avec un échantillon de 2000 ménages sélectionnés dans les communes de Soulédé-Roua, à l’Extrême-Nord et de Ndop dans le Nord-Ouest. Le Gouvernement a décidé avec l’appui de la Banque Mondiale de faire passer le nombre des ménages à 40 000. Il est question de transférer tous les deux mois la somme de 20 000 FCFA aux personnes sélectionnées. Au 24è mois, lesdits ménages auront perçu 80 000 FCFA chacun et au final, le projet aura distribué près de 6 millions de FCFA.

Pour la phase lancée à Mokolo, les communes concernées sont celles de Mokolo, Karhay et Maga dans la région de l’Extrême-Nord. Douala 2è dans la région du Littoral et Yaoundé 7 pour la région du Centre. Le projet compte évoluer progressivement pour couvrir l’étendu du territoire national. Un montant de près de 14,5 milliards de FCFA est prévu pour le financement des travaux à haute intensité de main d’œuvre. 30 000 personnes seront alors employées.

Sources : Cameroon-Info.Net 

Populaires cette semaine

To Top