Features

Lutte contre le terrorisme: 14 présumés Boko Haram arrêtés dans un camp de réfugiés

boko_haram_un_camp_de_refugies_ds_extr

La prise a été effectuée le 25 février 2016 dans une localité frontalière avec le Nigeria. A en croire des sources sécuritaires dans la région, quatorze présumés membres appartenant au groupe terroriste Boko Haram ont été appréhendés dans le Camp de réfugiés de Tcharkamari à l’Extrême-nord du pays, non loin du Nigeria. La prise a été effectuée par les forces de défense camerounaise le 25 février 2016. 

Selon l’Agence de presse africaine, « ces prétendus terroristes, venaient de déserter la localité nigériane de Kumshe où l’armée camerounaise a mené une importante offensive depuis lundi ». Ils ont ainsi tenté de s’infiltrer dans ledit camp de réfugiés mais leur manège a été découvert par les soldats camerounais.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Cette autre prise démontre que l’armée camerounaise est montée d’un cran dans son offensive contre la secte terroriste. Hier 26 février, Issa Tchiroma le porte-parole du gouvernement a révélé une opération de ratissage menée les 23 et 24 février dans la localité de Ngoshe, à une quinzaine de kilomètres du Nigeria.

L’opération, si on s’en tient aux déclarations du ministre de la Communication, aurait permis de libérer 850 villageois, jusque-là otages du groupe terroriste. Environ 92 membres présumés de Boko Haram auraient aussi été neutralisés, tout comme l’armée aurait détruit des bases de fabrication de bombes appartenant aux djihadistes.

Jean-Marie Nkoussa

Populaires cette semaine

To Top