Lutte contre Boko Haram : Une réunion pour financer la Fmm

Posted on janvier 17, 2016, 12:19

L’Onu annonce que les donateurs de l’Union africaine vont se retrouver à Addis-Abeba le 1er février 2016 afin de mobiliser des ressources pour la Force multinationale mixte.

L’Organisation des nations unies est péremptoire. Il faut une mutualisation des efforts de toute la communauté internationale pour vaincre le terrorisme. Le porte-parole du  secrétaire général l’a dit le 13 janvier dernier. L’Onu réagissait à l’attentat kamikaze de Kuape. Ban Ki-moon prône  » une approche globale en matière de prévention et de lutte contre le fléau du terrorisme ». Pour le cas spécifique de Boko Haram, le secrétaire général se félicite de la tenue le 1er février 2016 de la Conférence des donateurs de l’Union africaine afin de mobiliser des ressources pour la Force multinationale. Il demande aussi de «traiter les causes profondes du terrorisme, en conformité avec les droits humains, le droit humanitaire et le droit des réfugiés ».

Il est donc prévu que les 54 pays de l’Ua se réunissent une énième fois pour trouver de l’argent à la Fmm qu’ils ont décidé de mettre sur pied. Lors de réunion antérieure, une enveloppe de 50 milliards de FCFA avait été promise à grand renfort de publicité par les membres de l’Union africaine. Des mois ont passé sans que le moindre franc n’ait été décaissé. Pis, sur le terrain, quatre pays de la Commission du bassin du Lac Tchad, plus le Bénin, avaient promis l’envoi de 8700 soldats. Des secteurs avaient été délimités. Le Nigeria, d’abord enthousiaste, a commencé à diluer l’entente. Alors qu’ il était prévu que le commandement de la Force soit tournant à raison d’un mandat de six mois pour le commandant qui devrait appartenir à l’un des cinq Etats membres, Muhammadu Buhari, le nouveau président nigérian, a réuni ses partenaires pour leur annoncer qu’il confisque ce poste. Il a nommé un jeune général, Iliassou Abbah, à sa tête. Il a en même temps réformé le commandement de son armée. Le quartier général s’est déplacé de Abuja pour Maiduguri, l’épicentre de l’activité de Boko Haram.

Aziz Salatou

FavoriteLoadingAjouter aux favoris

4 Responses to: Lutte contre Boko Haram : Une réunion pour financer la Fmm

  1. Elisee Rolex Brandao Brandao

    janvier 17th, 2016

    La grande mafia. Vos plans donnent en fonction de la situation que les africains vivent

  2. Jean Claude Ebolla

    janvier 17th, 2016

    HAHAHA VOUS

  3. Jean Claude Ebolla

    janvier 17th, 2016

    ON A JAMAIS VU UN NOIR DANS LE PROBLEME FRANCAIS OU EUROPEEN LE PRBLEME QUI DEPUIS DES MOI QUI FABRIQUE ET FOUNIT LES ARME A CE BOKO HARAN ¿

  4. Albert Tolda

    janvier 17th, 2016

    Le Cameroun n’a pas besoin de ces ressources.NOS SOLDATS SONT PAYÉS CHAQUE FIN DE MOIS.QU’ILS AIILLENT TRAVAILLER Á LA FRONTIERE DE LA NATION.SI POSSIBLE UTULISER LES MISSILES ET LANCE ROQUETTES SI LE NIGERIA NE VEUT PAS FAIRE SON TRAVAIL.QUE FONT CES BLANCS ENTRE VOUS.MOI JE N’AI JAMAIS VU UN AFRICAIN PARMI LES BLANCS QUAND IL S’AGIT DE LEUR SECURITE.