Features

Lutte contre boko haram: Les Bamboutos remettent 22 millions de FCFA à l’armée

boko-haram-chefs-traditionnels

Une délégation des chefs traditionnels de ce département a apporté cette enveloppe au ministre de la Défense pour les soldats au front contre Boko Haram. Conduite par le chef Bamessingue, 16 chefs traditionnels du département des Bamboutos (région de l’Ouest) a été reçue vendredi 27 février 2015 par Edgar Alain Mebe Ngo’o, le ministre délégué à la Présidence chargé de la Défense (Mindef).

Les autorités traditionnelles des Bamboutos étaient porteuses d’un colis pour les forces de défense et de sécurité en guerre dans l’Extrême-Nord du pays contre la secte Boko Haram. Une enveloppe contenant plus de 22 millions de Fcfa rassemblés par les forces vives de ce département.

Evoquant la guerre que mène le Cameroun contre les islamistes armés, le chef Jean Tegni Tetio de Bamessingue a estimé «que c’est le berceau de nos ancêtres qui est attaqué», et par conséquent la Nation toute entière doit faire front. Le soutien financier des élites des Bamboutos à l’armée est le résultat d’une réunion tenue à Mbouda le 17 janvier dernier, réunion au cours de laquelle le ministre Emmanuel Nganou Djoumessi de l’Economie, avait exhorté ses frères de participer au conflit dans lequel le pays est engagé.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Lui donnant la réplique, le Mindef qu’accompagnait le secrétaire d’Etat à la Défense, chargé de la gendarmerie (Sed), Jean Baptiste Bokam, le chef d’Etat-major interarmées, le général René-Claude Meka et le directeur de la coordination à la gendarmerie nationale, le général Elokobi Ndjock — a remercié les chefs traditionnels des Bamboutous pour leur soutien. Edgar Alain Mebe Ngo’o a saisi cette occasion pour rappeler que «la guerre n’est pas seulement une affaire de militaires, c’est toute la Nation qui est concernée». Le Mindef a donné des assurances que l’argent «sera envoyé dans l’Extrême-Nord dans les meilleurs délais». Le gouverneur de la région de l’Extrême-Nord, a déclaré le Mindef, avec le commandant de la quatrième région militaire, va décider de la «meilleure répartition pour les forces sur le terrain». Il a par ailleurs souhaité que de telles initiatives se multiplient.

Ludovic AMARA

Populaires cette semaine

To Top