Features

Lutte contre Boko Haram: l’Assemblée nationale monte au créneau

Boko-Haram-Sénat-l’Assemblée-nationale-Cameroun-session-parlementaire-députés-armes

Une séance plénière spéciale est programmée jeudi après-midi au palais de Verre de Ngoa- Ekellé.

En d’autres circonstances, l’événement aurait pu apparaître solennel. Mais la gravité du sujet à l’ordre du jour de la séance plénière spéciale de jeudi après-midi à l’hémicycle du palais de Verre de Ngoa-Ekellé ne laisse planer aucun doute sur l’importance que ce sujet revêt désormais pour la représentation nationale : la lutte contre l’insécurité aux frontières et contre la secte islamiste Boko Haram.

Ce sont tous les députés, sans distinction de chapelle politique, qui ont ainsi décidé d’apporter leur appui à la guerre déclarée contre la secte islamiste par le chef de l’Etat. Ils vont donc y associer leurs voix. Outre les discours d’ouverture et de clôture du président de l’Assemblée nationale, le Très honorable Cavaye Yeguié Djibril, il est également prévu des interventions des partis politiques représentés au sein de la chambre et de certains membres du gouvernement, à l’instar du ministre délégué à la présidence chargé de la Défense, du ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, du délégué général à la Sûreté nationale et un témoignage d’un élu.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

La séance plénière spéciale de ce jour va également donner lieu à la lecture d’un message de soutien et d’encouragement adressé au président de la République, chef des armées et un autre à l’endroit des éléments de nos forces de défense et de sécurité. Mais les députés n’entendent pas uniquement s’arrêter à ces discours, puisqu’il est annoncé la création du Comité de collecte d’un fonds de solidarité.

Cette sortie des députés dans le cadre de la lutte contre la secte islamiste Boko Haram n’est pas la première. On se rappelle déjà qu’à l’ouverture des travaux de la présente session parlementaire le 11 novembre dernier, Cavaye Yeguié Djibril avait tenu à saluer la bravoure de nos forces de défense et de sécurité dont les actes héroïques ne se comptent plus. Le Pan avait également loué le professionnalisme et la détermination dont font montre nos soldats sur le terrain pour continuer à assurer la protection de l’intégrité territoriale de notre pays. La chambre toute entière avait été appelée à observer une minute de silence en la mémoire des vaillants soldats tombés sur le champ d’honneur pour la défense de la patrie. A travers la séance plénière spéciale de cet après-midi, les députés entendent sans doute monter d’un cran dans le soutien et la solidarité non seulement au chef de l’Etat, mais aussi aux populations victimes des exactions de cette secte.

© Jean Francis BELIBI |Cameroon Tribune

Populaires cette semaine

To Top