Features

Lutte contre Boko Haram : l’armée bombarde Kerawa-Nigeria

Boko-Haram

Dans la nuit du 08 au 09 septembre dernier, une dizaine de membres de Boko Haram venus du Nigeria ont franchi la frontière, séparée par un petit cours d’eau, pour s’infiltrer à Kerawa. La réaction de l’armée camerounaise a permis de limiter les dégâts dans la mesure où un seul blessé a été enregistré, le nommé Bakari Amada.

Les assaillants sont tout de même parvenus à emporter six vélos et des denrées alimentaires. En riposte à cette infiltration, le dispositif du Bataillon d’intervention rapide (BIR) à Kerawa a effectué des tirs de mortier sur des positions de Boko Haram à Kerawa-Nigeria.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Jusqu’au moment où nous allons sous presse, le bilan de ces frappes n’était toujours pas connu. La veille, précisément dans la nuit du 07 au 08 septembre 2015, c’est deux civils qui ont perdu la vie dans les localités de Kidji et Talakachi après une nouvelle incursion des membres de Boko Haram. «Ils ont emporté près de 200 boeufs», souffle un riverain, dépité.

 DOUWORÉ OUSMANE

Populaires cette semaine

To Top